Les ressources énergétiques du Xinjiang
中国国际广播电台

Le Xinjiang est riche en ressources naturelles. Les réserves actuellement connues de charbon et de pétrole constituent un tiers des réserves totales chinoises. Par ailleurs, le gaz naturel y est aussi très abondant. Il s’agit donc des plus grands champs pétrolifères de l’Ouest de la Chine ayant une grande perspective de développement. Selon les résultats de la deuxième évaluation effectuée au plan national sur les ressources pétrolières et gazières, le Xinjiang renferme 20,8 milliards de tonnes de pétrole et plus de 10000 milliards de m³ de gaz naturel, soit respectivement 30% et 34% des ressources pétrolières et gazières continentales du pays. C’est pourquoi les experts l’appellent « la mer de l’espoir » de l’industrie pétrolière de Chine.

Les réserves houillères du Xinjiang sont estimées à plus de 2000 milliards de tonnes, soit 40% de la totalité de celles du pays. Pour les réserves déjà connues, la plupart des champs houillers présentent de multiples avantages : les couches sont épaisses, les réserves abondantes, la qualité excellente, l’enfouissement peu profond, donc l’extraction facile. En outre, ils sont accompagnés d’autres minerais, ce qui permet une mise en valeur intégrale. Sur le plan de l’énergie éolienne, notons que la centrale expérimentale éolienne de Dabancheng est la plus grande de ce genre en Chine.