Le sol
中国国际广播电台


Lorsqu'on décrit le sol de la Chine, on se sert souvent d'une série de longs chiffres. Les terres arables, les forêts, les prairies, les déserts et les zones littorales sont répartis sur de grandes parties du territoire chinois. Les terres arables sont réparties principalement dans l'est, les prairies dans le nord et l'ouest, et les forêts dans le nord-est et les régions reculées du sud-ouest.
La Chine possède aujourd'hui 130,04 millions d'hectares de terres arables. Elles sont réparties principalement dans les plaines de la Chine du Nord-Est, de la Chine du Nord, des Cours moyen et inférieur du Changjiang, le delta du Zhujiang et le bassin du Sichuan. La plaine de la Chine du Nord-Est avec une superficie de plus de 350 000 km² est la plus grande plaine de Chine. Avec sa terre noire fertile, elle donne d'abondantes récoltes de blé, maïs, soja, sorgho, lin et betterave. La plaine de la Chine du Nord, au sol brun, a une couche de terre épaisse et produit essentiellement du blé, du maïs, du millet et du coton. La plaine des Cours moyen et inférieur du Changjiang, à l'altitude basse et au faible relief, riche en rivières et lacs, abonde en riz, poissons d'eau douce, thé, vers à soie. On la surnomme "le pays du poisson et du riz". Le bassin du Sichuan, qui pourrait avoir le nom de "pays de cocagne", a un climat chaud et humide qui permet aux cultures de pousser dans toutes les saisons de l'année. Couvert de latérite, il permet d'avoir d'abondantes récoltes de riz, colza et canne à sucre. Le delta du Zhujiang abonde en riz qu'on peut récolter deux ou trois fois par an.
Les forêts de Chine couvrent une superficie plutôt restreinte d'environ 158,94 millions d'ha. Le Grand Hinggan, le Petit Hinggan et la région du Changbaishan, situés dans le nord-est, sont les zones forestières les plus grandes de Chine. On y trouve partout des conifères comme le sapin rouge, le mélèze, le larix olgensis, et des arbres feuillus comme le bouleau blanc, le xylosma japonicum, le frêne de Mandchourie, le peuplier et l'orme. La région du sud-ouest est aussi une zone forestière très célèbre de Chine. Les principales essences d'arbres sont l'épicéa, le sapin, le pin du Yunnan, le teck, le santal rouge, le camphrier, le nanmu et le palissandre. Le Xishuangbanna dans le sud du Yunnan est une région abritant plus de 5 000 essences d'arbres feuillus tropicaux rares en Chine, ce qui lui vaut le nom de "l'empire des plantes".
La superficie des prairies de Chine atteint environ 400 millions d'hectares. Du nord-est au sud-ouest, les prairies s'étendent sur plus de 3 000 km où sont disséminées nombre de bases d'élevage. La steppe de la Mongolie intérieure est le pâturage naturel le plus grand de Chine. On y élève le bœuf et le cheval de Sanhe ainsi que le mouton mongol. Les versants du sud et du nord des monts Tianshan au Xinjiang sont aussi de célèbres pâturages naturels et la terre d'élection d'animaux d'excellentes races. Le cheval d'Ili et le mouton à toison fine du Xinjiang, très réputés, y sont élevés.
Bien que la Chine possède des terres arables, des forêts et des prairies dont les superficies totales la rangent aux premières places dans le monde, les superficies occupées par habitant sont très petites à cause de sa population nombreuse. La superficie de terre arable occupée par habitant ne représente qu'un tiers du niveau mondial.