La Corée du Sud pourra intercepter la fusée de la RPDC en cas de violation du territoire national (ministère de la Défense)
  2012-03-26 19:06:14  xinhua

La Corée du Sud pourra intercepter la fusée porteuse que la République populaire démocratique de Corée (RPDC) prévoit de lancer en avril si elle traverse le territoire sud-coréen, a annoncé lundi le ministère sud-coréen de la Défense.

"Nous préparons des mesures pour suivre la trajectoire du missile et l'abattre s'il dévie de sa course", a déclaré lors d'un point de presse un porte-parole du ministère, qui a qualifié le tir prévu par Pyongyang d'"acte téméraire de provocation".

La Corée du Sud et les Etats-Unis surveillent de près les activités militaires de la RPDC, a ajouté le porte-parole.

Plus tôt ce mois-ci, la RPDC a annoncé son intention de lancer un satellite à l'aide d'une fusée porteuse à la mi-avril.

La RPDC a affirmé que son lancement "respecterait strictement les réglementations internationales" et accuse les pays opposés à son projet de continuer à mener une politique hostile à son égard. De leurs côtés, Séoul et Washington voient dans ce lancement un projet visant à tester un missile à longue portée susceptible d'être porteur d'armes nucléaires.

Selon des reportages, le Japon, lui aussi, envisage d'intercepter la fusée de Pyongyang si elle traverse le territoire japonais.

 

Commentaire