Israël accuse l'Iran d'être responsable de l'escalade des violencesà Gaza
  2012-03-15 07:15:33  cri

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a accusé mercredi l'Iran d'être responsable de la récente escalade des violences à Gaza, affirmant que la République islamique finance les milices dans cette bande côtière et qu'Israël ne tolèrera pas les terroristes soutenus par un régime iranien doté de l'arme nucléaire.

S'exprimant devant le Parlement de la Knesset, M. Nétanyahou a également critiqué ceux qui ont soutenu le désengagement de Gaza en 2005, lequel a, selon lui, conduit à la mainmise de l'Iran sur ce territoire et aux violences qui se sont ensuivies, rapporte le quotidien Haaretz.

"Dès qu'on en est sorti, l'Iran y est entré", a déclaré le chef de gouvernement.

Par ailleurs, M. Nétanyahou a reproché au parti Kadima d'avoir laissé entrer l'Iran dans cette bande côtière.

Il a également établi un lien entre la nouvelle vague de violences entre Israël et Gaza, de vendredi à lundi.

"Imaginez que derrière un groupe terroriste il y ait un pays qui souhaite notre destruction et qui soit armé de bombes atomiques", a poursuivi M. Nétanyahou. "Un Premier ministre israélien ne peut pas laisser à d'autres la capacité d'agir face à cette menace".

M. Nétanyahou a prononcé ce discours devant la Knesset alors que trois missiles ont été tirés depuis Gaza vers Israël mercredi après-midi, deux jours après la conclusion d'un cessez-le-feu sous la médiation de l'Égypte. Aucun blessé n'a cependant été signalé dans cet incident.

Mardi, sept roquettes ont été tirées de la bande côtière dans Gaza, suscitant un scepticisme des responsables israéliens sur la récente trêve.

Commentaire