Le livre blanc sur la défense nationale : la Chine ne prétendra jamais à l'hégémonie
  2011-03-31 18:07:37  cri






src="mms://media.chinabroadcast.cn/french/wai110331.wma"


type="video/x-ms-wmv"
width="250" height="45">

Le gouvernement chinois a publié le 31 mars un livre blanc sur la défense nationale, visant à approfondir la transparence militaire et à promouvoir la confiance mondiale en son engagement en un développement pacifique.

Selon le livre, le 7ème du genre publié par le gouvernement chinois depuis 1998, en matière d'environnement sécuritaire, le livre blanc indique que le monde reste pacifique et stable dans son ensemble, notant cependant que la situation internationale est devenue plus complexe et que la course à l'armement demeure acharnée.

La Chine fait face à de lourdes exigences concernant la préservation de la sécurité nationale, car elle est confrontée à des défis plus "divers et complexes". Le porte-parole du ministère de la défense le colonel supérieur Geng Yansheng a déclaré à ce sujet :

« La Chine mène une politique de défense nationale de nature défensive. Une telle approche est déterminée par le développement de la Chine, ses objectifs fondamentaux, sa politique extérieure et ses traditions historique et culturelle. La Chine ne prétendra jamais à l'hégémonie, ni n'adoptera cette position dans son développement militaire que ce soit aujourd'hui ou dans l'avenir et quel que soit le niveau de développement de son économie. »

Le libre blanc souligne que la Chine s'en tient au nouveau concept de sécurité caractérisé par la confiance mutuelle, les avantages réciproques, l'égalité et la coordination. Elle se prononce pour la solution des problèmes régionaux et des contentieux internationaux à travers des moyens pacifiques tout en s'opposant à l'usage de la force volontaire ou aux menaces de recours à la force, à l'expansion agressive, à l'hégémonisme et à la politique du plus fort. La Chine œuvre pour l'établissement du mécanisme sécuritaire collectif équitable et efficace et du mécanisme de confiance militaire mutuelle en vue de réaliser un contrôle efficace des processus de désarmement et d'armement, ainsi que pour préserver une stabilité stratégique globale.

En tant que grande puissance responsable, selon le livre blanc, la Chine soutient les opérations de maintien de la paix et y prend part, mais approfondit également les échanges et la coopération militaires avec l'extérieur apportant sa contribution au maintien de la paix mondiale. D'après Geng Yansheng, l'armée chinoise a participé à 20 opérations de maintien de la paix menées par les Nations-Unies. Parmi les pays membres permanents du conseil de sécurité, la Chine a dépêché le plus grand nombre d'hommes dans ces opérations.

Ces dernières années, la communauté internationale s'est intéressée tout particulièrement à l'accroissement des dépenses militaires de la Chine. D'après le livre blanc, l'augmentation des dépenses militaires de la Chine demeure à un niveau raisonnable et approprié.

  Celles-ci comprennent principalement les dépenses pour le personnel, l'entraînement et la maintenance, ainsi que l'achat d'équipements, comptant chacun pour approximativement un tiers du total.

  Selon le livre blanc, l'augmentation des dépenses militaires au cours des deux dernières années est attribuée à l'amélioration des conditions de soutien des troupes et l'accomplissement de missions militaires diverses, allant des secours suite aux séismes, aux opérations d'escorte dans le Golfe d'Aden et dans les zones maritimes au large de la Somalie.

  La Chine a modérément augmenté ses dépenses pour l'achat d'armes, d'équipements de haute technologie et les installations de soutien.

Jusqu'à présent, la Chine a établi des mécanismes de consultation et de dialogue concernant les questions de défense et de sécurité avec 22 pays et a adopté des mesures visant à établir une confiance frontalière avec les pays voisins. La Chine a largement participé au dialogue et à la coopération pour la sécurité maritime et à la coopération sécuritaire régionale. Le colonel supérieur Geng Yansheng a révélé à cette occasion :

« Suite aux consultations des départements de la défense de Chine et des Etats-Unis, l'état-major général de l'armée populaire de libération de Chine Chen Bingde se rendra en visite aux Etats-Unis en mai prochain. Les deux parties organiseront prochainement des rencontres sur le travail du ministère de la défense, et feront progresser de manière planifiée les échanges et la coopération bilatéraux dans les domaines concernés. Il existe en effet des difficultés et des défis dans les relations entre les armées des deux pays. La Chine est disposée à œuvrer conjointement avec les Etats-Unis, à intensifier le dialogue et les échanges, à cultiver et à raffermir la confiance mutuelle selon les principes de respect et de confiance mutuels, d'égalité et d'avantages réciproques. »

Commentaire