Le Venezuela appelle à une réunion urgente de l'UNASUR
  2010-07-23 11:13:08  xinhua

Le gouvernement vénézuélien a préconisé jeudi la tenue d'une réunion d'urgence du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR), prétendant que son pays voisin la Colombie, s'était préparée à déclencher une guerre contre le pays.

Pendant ce temps, le gouvernement vénézuélien a ordonné la fermeture de l'ambassade de Colombie au Venezuela, en demandant au personnel de l'ambassade de quitter le pays en 72 heures.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Nicolas Maduro a fait une annonce lors d'une conférence de presse, après que le président vénézuélien Hugo Chavez ait pris la décision de rompre totalement les relations avec la Colombie.

M. Maduro a déclaré que le ministère vénézuélien des Affaires étrangères a fait jeudi à l'ambassade de la Colombie une annonce, qui a ordonné une fermeture de l'ambassade, et a annoncé le retrait immédiat du personnel diplomatique vénézuélien en Colombie.

Il a appelé l'ensemble des gouverneurs, des maires et du peuple du Venezuela à se mobiliser pour "défendre la dignité du Venezuela."

Le ministre a ajouté que le Venezuela avait envisagé l'adoption de sanctions économiques et commerciales contre la Colombie, qui seraient bientôt annoncées par le président Chavez.

En affimant que la Colombie s'était préparé à déclencher une guerre contre le Venezuela, M. Maduro a indiqué que le président Chavez avait demandé à son homologue équatorien Rafael Correa, qui assume actuellement la présidence rotative de l'UNASUR, de convoquer une réunion urgente dans le cadre du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UNASUR, afin de discuter de la question.

Les tensions entre ces deux pays voisins de l'Amérique du Sud ont connu une escalade continue. La Colombie a accusé le Venezuela de donner asile aux chefs de guérilla colombiens, tandis que le Venezuela l'a fermement nié.

Commentaire