Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Chine : Lhassa célèbre le festival du Shoton
      2017-08-22 09:42:13  xinhua

    La ville de Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet dans le sud-ouest de la Chine, a célébré lundi le début du traditionnel festival du Shoton.

    La célébration a commencé au monastère de Drepung, le plus grand monastère de l'école Gelugpa du bouddhisme tibétain, où un grand thangka, peinture tibétaine sur toile représentant Bouddha, est affiché.

    A 07h10, des moines et des croyants ont déplacé la peinture de la grande salle du monastère vers le site d'exposition où plusieurs milliers de personnes attendaient sur la route montagneuse sinueuse.

    Un homme agé de 30 ans environ, nommé Kunga, a accompagné son épouse et sa fille pour assister à la présentation du Bouddha. Kunga et sa famille se sont réveillés à 05h00 dans leur maison du nouvel arrondissement de Liuwu à Lhassa.

    "Je suis très occupé par mes affaires et mon enfant aussi, à l'école. C'est bien pour moi de passer du temps avec elle pendant la fête", a déclaré Kunga. Il a affirmé que le festival du Shoton était la deuxième fête la plus populaire à Lhassa, juste après le Nouvel An tibétain.

    Avant la mise en service de la ligne ferroviaire Qinghai-Tibet en 2006, Kunga était un paysan de la banlieue de Lhassa. Depuis, son arrondissement s'est développé pour devenir l'une des zones les plus prospères à Lhassa, et Kunga gère actuellement une boutique là-bas.

    La présentation du Bouddha est un événement important pour les Tibétains âgés.

    "Mon époux et moi sommes venus la nuit dernière. Après avoir vénéré le thangka, nous irons au monastère de Sera et assisterons à des spectacles d'opéra tibétain pendant plusieurs jours avant de rentrer chez nous", a confié Rinqen Wangmo, une femme âgée de 70 ans originaire de Nagarze, dans la ville de Shannan.

    Les spectacles d'opéra tibétain représentent un autre événement incontournable du festival du Shoton.

    Datant du 14e siècle, le style des spectacles incarne la culture tibétaine en combinant la danse, la psalmodie et le chant, ainsi que les célèbres masques peints de cette région. Cet art a obtenu le statut de patrimoine culturel immatériel national en 2006 et a été inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2009.

    "Les légendes que l'opéra relate sont très connues chez les Tibétains. Bien que nous, les jeunes, nous ne pouvons pas comprendre toutes les phrases comme les anciens, nous connaissons bien chaque personnage. J'espère que mon enfant pourra davantage apprendre cet opéra, et c'est pour cela que je l'emmènerai voir le spectacle", a indiqué Kunga.

    En plus des expositions, des représentations d'opéra tibétain et des spectacles d'équitation tibétaine, le festival, d'une durée d'une semaine, proposera également des randonnées, des concours du plus gros mangeur de yaourt et du plus gros buveur de bière, ainsi qu'un défilé de mode tibétaine.

    Le festival du Shoton, également connu comme la "fête du yaourt", ou "fête du lait caillé", est organisé depuis le 11e siècle. Il était à l'origine une fête religieuse durant laquelle les habitants offraient du yaourt aux moines ayant achevé leurs retraites méditatives.

    Au cours du premier semestre 2017, Lhassa a reçu environ 3,86 millions de touristes chinois et étrangers, soit une hausse annuelle de 18,21%, générant ainsi des recettes touristiques d'environ 5,1 milliards de yuans (764 millions de dollars).

    1  2  
    RCI vous propose
    Commentaire
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine