Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    A Beijing, un centre caritatif de dépistage du VIH
      2016-12-02 09:32:55  China.org

    Le centre de détection du VIH Danlan, situé au niveau du 3e périphérique est de Beijing, est un centre gratuit géré par une association caritative et établi par l'App Blued. L'association Danlan a installé 15 centres de dépistage dans sept villes chinoises.

    Selon des responsables du centre, en novembre, 7000 personnes environ ont participé aux efforts de dépistage.

    En juillet 2014, l'ONU a annoncé son nouvel objectif « 90-90-90 », dans l'espoir de mettre fin à l'épidémie du sida et de jeter les bases de son éradication d'ici à 2030. Il s'agit de parvenir à ce que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique. Il est aussi question de faire en sorte que 90 % des personnes diagnostiquées séropositives bénéficient d'un traitement antirétroviral, et que 90 % de celles sous traitement parviennent à un état de suppression de la charge virale.

    « En ce qui concerne la proportion des gens vivant avec le VIH qui connaissent leur statut, le chiffre officiel est de 60 % dans notre pays, c'est encore relativement loin de l'objectif. Un diagnostic rapide est très important pour la prévention et le traitement du VIH/sida », a souligné le directeur exécutif de l'association.

    « Les patients préfèrent aller dans nos centres de dépistage que dans les hôpitaux. Ici, le dépistage est anonyme. Beaucoup s'inquiètent de devoir donner leur nom à l'hôpital », explique Tang Tang, un responsable de l'association.

    La Chine comptait 654 000 personnes vivant avec le VIH/sida fin septembre 2016, et 201 000 décès ont été recensés dus au virus, selon des données publiées mercredi. Les transmissions par voie sexuelle sont les plus fréquentes dans 94 % des cas, a indiqué le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

    « La prévention et le traitement du sida doivent aujourd'hui tirer profit d'internet. Blued veut continuer ses efforts pour protéger plus de gens », a déclaré Geng Le, fondateur et PDG de Blued.

    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
    RCI vous propose
    Commentaire
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine