Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Le plateau tibétain attache de l'importance à l'éduction élémentaire et la province du Qinghai accueille le printemps de l'éduction des minorités ethniques
      2017-07-13 16:24:20  cri
    La province du Qinghai couvre une superficie de 720 000 kilomètres carrés, avec une altitude moyenne de plus de 3 000 mètres, et possède une population totale de plus de 5,8 millions de personnes dont 48% relèvent de la population des minorités ethniques. La province du Qinghai abrite ensemble 2 998 écoles à tous ses niveaux dont 1157 sont destinées à l'éduction obligatoire avec 1,14 million d'enfants scolarisés dont plus de 53% sont des élèves des minorités ethniques. La province du Qinghai attache toujours une grande importance à l'éducation des minorités ethniques et la considère comme une priorité en prenant des mesures concrètes telles que la combinaison entre le soutien aux politiques spécifiques et la réforme approfondie et celle entre le soutien financier et le programme d'orientation pour que l'éducation des minorités ethniques connaisse un développement durable.

    Yang Fayu, directeur adjoint de la Direction de l'éducation dans la province du Qinghai

    Yang Fayu, directeur adjoint de la Direction de l'éducation dans la province du Qinghai : « L'éducation élémentaire est une priorité et l'éducation des minorités ethniques est une difficulté dans la province du Qinghai. Comme cinq préfectures autonomes sur six dans la province du Qinghai sont des préfectures autonomes tibétaines et qu'une autre est une préfecture autonome mongole, la difficulté dans l'éducation élémentaire est l'éducation des minorités ethniques et l'éducation dans la région autonome du Tibet. »

    En 1992, le taux de scolarisation pour les enfants en âge d'être scolarisé dans les régions des minorités ethniques dans la province du Qinghai était de 64,67% et celui dans les régions d'autonomie ethnique était de 78,23%, alors que celui dans les régions pastorales était de 47,3%. En 2002, le taux de scolarisation pour les enfants d'âge scolaire dans les régions des minorités ethniques était de 92,1%, celui dans les régions d'autonomie ethnique était de 93% et celui dans les régions pastorales a atteint 80%. Jusqu'à la fin de 2016, le taux de préscolarisation était de 81,21%, le taux d'accès au lycée (l'enseignement secondaire du deuxième cycle) était de 81,98%, le taux de la régularité des écoles primaires et des collèges (enseignement secondaire du premier cycle) en phase de l'éducation obligatoire était de 93,69%. Le problème concernant la scolarisation des enfants a essentiellement été résolu grâce à la bonne assurance des droits à l'éducation des enfants en âge scolaire dans les régions des minorités ethniques. Cui Yanhui, chef du service de l'Education des minorités ethniques dans la Direction de l'Education de la province du Qinghai : « Maintenant, nous avons beaucoup à faire pour consolider l'éducation obligatoire dans la province du Qinghai. Premièrement, c'est la vulgarisation, par laquelle on entend la consolidation et la généralisation de l'éduction obligatoire et le contrôle du taux de déscolarisation. Deuxièmement, c'est l'amélioration de la qualité, par laquelle on entend l'amélioration de la qualité d'un bon enseignement à cause de l'écart entre la capacité d'enseignement des enseignants et les programmes d'enseignement. »

    Pour mieux améliorer la qualité d'enseignement dans la région autonome tibétaine et créer de bonnes conditions d'éducation pour les élèves des minorités ethniques, les six préfectures autonomes dans la province du Qinghai ont décidé d'élever la durée de l'éducation gratuite à 15 ans à partir du semestre printanier. De plus, la province du Qinghai a essayé d'organiser des classes dans les endroits relativement développés de la province, ce qui permet à de plus en plus d'élèves de suivre les cours dans les villes de Xining et de Haidong.

    Yang Fayu, directeur adjoint de la Direction de l'éducation dans la province du Qinghai :« Nous avons construit l'année dernière le lycée San Jiangyuan pour les minorités ethniques grâce au soutien du gouvernement provincial. Ce lycée situé à Xining recrute principalement des élèves venant de la préfecture de Golog et Yushu pour ainsi les former à Xining. Le gouvernement provincial du Qinghai a distribué une cinquantaine d'acres de terre de Xining à la préfecture autonome tibétaine golog pour créer un collège golog en espérant utiliser les ressources éducatives de qualité du chef-lieu de la province du Qinghai pour former les élèves. En même temps, le gouvernement provincial du Qinghai a aussi distribué 150 acres de terre de Haidong à Yushu pour créer le collège de Yushu. Comme la condition préalable passe par l'éducation locale, la Direction de l'Education a construit plusieurs collèges dans les districts selon l'évolution de la population locale au lendemain du tremblement de terre de Yushu. »

    Depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture, et en particulier depuis le 18e Congrès national du PCC, le Comité central du Parti, le Conseil d'Etat et le gouvernement du comité provincial du Qinghai attachent une grande importance à l'éducation dans la région autonome du Tibet et y ont beaucoup investi. Selon les locaux, les temples avaient la plus belle architecture alors qu'aujourd'hui il s'agit des écoles. Les problèmes matériels sont essentiellement résolus grâce à l'élimination des habitations endommagées et à la rénovation complète. En matière d'administration, on forme des enseignants bilingues dans les écoles normales supérieures subordonnées au Ministère de l'Education. Depuis l'an dernier, le gouvernement provincial du Qinghai forme gratuitement les normaliens bilingues dans les écoles normales supérieures de la province. Bien que l'effectif du corps enseignant soit insuffisant, 99% des enseignants sur 2100 portés sur les listes du personnel enrôlés il y a deux ans sont affectés à la région autonome tibétaine.

    Ma Long est un enseignant de mathématiques dans le lycée San Jiangyuan pour les minorités ethniques. Il est diplômé de l'Ecole normale supérieure de Qinghai. Au cours de ses études universitaires, il a travaillé comme enseignant à Yushu et à Zaduo, d'où sa bonne connaissance des élèves vivant dans les régions reculées. Le faible niveau des élèves en maths s'affiche à cause de l'insuffisance de personnel enseignant dans les régions pastorales et des obstacles linguistiques, Ma Long : « Je dirais que j'étais inquiet d'autant plus que je ne savais pas exactement la situation là-bas et que je ne suis jamais allé dans les régions reculées. Mais après y avoir vécu pendant trois mois, j'ai une forte confiance dans l'éducation des minorités ethniques. A l'issue du semestre dernier, je crois que cette expérience enrichissante est précieuse dans ma vie. Avant je n'étais jamais allé en dehors de Xining, maintenant je me sens fier de moi-même car je pars à Zaduo, à plus de 1000 kilomètres de Xining. »

    Ma Long, enseignant de mathématiques dans le lycée San Jiangyuan pour les minorités ethniques

    D'ailleurs, depuis ces dernières années, les six provinces et villes, à savoir Beijing, Tianjin, Shanghai, le Zhejiang, le Jiangsu et le Shandong, ont soutenu les six préfectures autonomes de la province du Qinghai. Yang Fayu a dit qu'en 2016, la province du Qinghai avait successivement fourni plus de 3000 élèves dans l'intérieur du pays. Après ça, les élèves ont beaucoup élargi leur horizon et changé leurs mentalités.

    Les adolescents sont l'avenir et l'espoir de notre nation. Les mesures prises par le gouvernement dans la gestion pédagogique et la formation des enseignants qualifiés contribueront à l'arrivée du printemps de l'éducation des minorités ethniques en Chine.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine