De Hambourg à Shanghai : 52 touristes européens découvrent la Route de la Soie en bus
  2017-06-16 10:45:37  cri

Le Forum de « la Route et le Ceinture » pour la coopération internationale a été couronné de succès. Récemment, en Allemagne, un groupe de messagers de la culture a entamé un voyage en direction de la route de la Soie afin d'acquérir personnellement de l'expérience sur les nouvelles performances rayonnantes de cette ancienne route commerciale sous l'appellation de « la Route et la Ceinture. »

52 touristes européens ont commencé leur voyage par la montée à bord du bus qui fera le périple à partir d'Hambourg, ville portuaire allemande, pour la destination de Shanghai. Pendant le voyage de 53 jours, ils effectueront environ 14,000 km de long à travers 8 pays : l'Allemagne, la Pologne, la Biélorussie, la Russie, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Kirghizistan et la Chine.

Ulf Baumhackel, touriste autrichien, nous confie que la curiosité vers de nouvelles choses, le désir de la connaissance et la rencontre avec différentes personnes sont la raison de sa passion pour ce voyage :

« Ce périple passe par 8 pays et la Chine est la destination finale. C'est un pays intéressant, qui attire de plus en plus d'attentions. Il est très significatif d'avoir cette possibilité de voyager en bus, une façon fascinante, une route ancienne et traditionnelle avec tant de partenaires partageant les mêmes idées. J'ai entendu parler de la Route de la Soie, et également lu beaucoup de livres concernés. J'ai visité une partie de cette route, la Chine et l'Ouzbékistan. Cette fois-ci, j'attends avec impatience de parcourir toute la Route de la Soie. »

Hildegard Meyer, venant de Cologne, a pris la décision avec sa famille et ses amis en seulement 3 heures après avoir lu l'information sur ce voyage. Selon elle, c'est le meilleur cadeau pour son 70e anniversaire :

« Je suis heureuse de participer à ce voyage qui se déroule à un rythme lent et avec beaucoup d'arrêts, et cela me permet d'avoir suffisamment de temps à gagner en expériences. La route de la soie, pour moi, est une route commerciale. J'ai beaucoup d'amour pour la gastronomie. A l'époque de mes grands-parents, de nombreux aliments, qui ne poussaient pas ici, étaient transportés à travers cette route. Maintenant, je vais parcourir cette route historique, c'est incroyable. On peut dire que ce voyage ouvrira un nouveau chapitre dans ma vie. »

L'activité « Les messagers de la culture marchent sur la Route de la Soie » a été organisée conjointement par l'hebdomadaire allemand « Die Zeit » et l'entreprise Hambourg Voyage en Chine. Christopher Alexander, responsable du département du tourisme de « Die Zeit », a affirmé que du fait de la réussite du lancement de ce projet l'an dernier, ils ont décidé d'organiser annuellement cet activité.

« Nous sommes très heureux de dynamiser la Route traditionnelle de la Soie à travers le projet de ce voyage en bus, autrement dit ce projet permet à plus de gens de connaître la Route de la Soie. Dans les jours à venir, les participants vont poster leurs notes de voyages sur notre blog régulièrement. En même temps, nous espérons que les participants pourront raconter leurs propres histoires en tant que messager de la culture, comme l'an dernier, et puis nous les collectionnerons. »

Liu Guosheng, directeur général de l'entreprise Hambourg Voyage en Chine déclare que la raison de la coopération avec « Die Zeit » est que le voyage en bus est plus approprié pour les lecteurs de supports de profondeur. Il réitère que ces dernières années, les Allemands prêtent de plus en plus d'attentions à la Chine, et commencent à comprendre la stratégie « La Ceinture et la Route » proposée par la Chine :

« Notre activité commence aujourd'hui, dans 53 jours, nous arriverons à Shanghai, cela a fait écho au Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale. Parce que nous suivons le trajet de « la Ceinture et la Route » qui compte au total plus de 10,000 km. Les messagers allemands de la culture eux mesurent « la Ceinture et la Route » par les pieds.

Theo Sommer, éditeur de « Die Zeit » et expert en relations internationales, estime également que ce voyage traversant la Route de la Soie s'adapte aux circonstances du Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale :

« Nos messagers de la culture vont traverser l'ancienne Route de la Soie. Et le concept « la nouvelle Route de la Soie », proposée par le Président chinois Xi Jinping, est économiquement et politiquement remarqué. Cette initiative, basée sur l'interconnexion, relie la Chine et l'Europe, ce qui permet aux deux grandes économies d'être reliées de façon plus étroite. A travers le Forum de « la Ceinture et la Route », on peut connaître les derniers développements, les résultats obtenus et les défis de « la Ceinture et la Route ». L'Allemagne est prête à participer plus activement à « la Ceinture et la Route ».