Les préparations sont en cours pour l'Année du tourisme Chine-UE 2018
  2017-06-07 09:58:41  China.org

La tournée européenne du Premier ministre chinois Li Keqiang, prévue du 31 mai au 2 juin, devrait permettre de renforcer les activités touristiques entre la Chine et l'Union européenne (UE), l'Année du tourisme Chine-UE 2018 approchant à grands pas.

Aperçu général :

L'Année du tourisme Chine-UE 2018 a été proposée et discutée par le Premier ministre Li Keqiang et le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de la 18e Réunion des dirigeants Chine-UE en juillet 2016.

Selon l'Administration nationale du tourisme de Chine, près de 3,5 millions de touristes chinois ont choisi l'Europe comme première destination lorsqu'ils ont été interrogés en 2015, soit une augmentation de 22,9% par rapport à l'année précédente.

Les statistiques, publiées l'année dernière par la Commission européenne des voyages, ont également montré que la Chine est restée l'un des marchés à la plus forte croissance pour les visites en Europe, avec 10,6 millions de touristes chinois y ayant passé au moins une nuitée en 2016.

Les tendances :

Que font les touristes chinois ?

Selon un rapport publié par les sites ctrip.com et tuniu.com en 2016, les touristes chinois, qui ont la réputation de grands acheteurs mais aussi de hordes bruyantes avides de photos, ont tenté de changer leur image à l'étranger, se comportant en véritables voyageurs et en étant plus disposés à explorer.

Le rapport a également indiqué que les voyageurs chinois restaient attentifs aux prix et avaient l'intention de dépenser de leur argent pour des produits et des activités appropriés. Les touristes chinois ont également préféré s'immerger dans des petites villes tranquilles, tout en assistant à des festivals organisés à proximité et en goûtant à la cuisine locale.

Où vont les touristes chinois ?

Selon l'Institut chinois de recherche sur le tourisme à l'étranger, les voyageurs chinois ont commencé à détourner leur attention des destinations d'Europe occidentale traditionnellement populaires, comme la France et l'Allemagne, au profit des pays d'Europe centrale et orientale. Ce changement a été le résultat des problèmes de sécurité qui ont fait suite à une série d'attaques terroristes en Europe occidentale.

En 2015, par exemple, environ 285 000 touristes chinois ont visité la République tchèque contre 180 000 en 2013. L'information a été révélée par le site officiel de voyages de la République tchèque.