Décès de l'alpiniste Ueli Steck dans l'Himalaya
  2017-05-04 09:55:47  peopledaily

L'alpiniste suisse Ueli Steck, surnommé "la machine suisse", est décédé dimanche 30 avril dans un accident sur l'Everest à l'âge de 40 ans, a déclaré la Fédération d'alpinisme du Népal.

Son corps sans vie a été découvert par une équipe de six secouristes près du sommet du Nuptse, près de l'Everest.

Arrivé début avril dans la région, l'homme tentait d'établir « un nouveau record en gravissant l'Everest et le Lhotse, deux des quatre sommets les plus hauts de la planète en 48 heures sans bouteille d'oxygène ».

Connu pour avoir été l'un des grimpeurs les plus rapides au monde, Ueli Steck avait remporté deux Piolets d'or en 2009 et 2014, la plus haute récompense de la discipline.

Né le 4 octobre 1976 à Langnau im Emmental, à l'est de Berne, dans une famille sportive, il était charpentier avant de faire de l'alpinisme sa profession.