Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    L'Académie des Sciences sociales de Chine a récemment publié le « livre bleu sur les risques et les investissements chinois à l'extérieur »
      2017-04-17 09:08:45  cri

    Selon le « livre bleu sur les risques et les investissements chinois à l'extérieur » publié récemment par l'Académie des Sciences sociales de Chine, la plus grande industrie de la plupart des fusions et acquisitions des entreprises chinoises à l'étranger se concentraient en 2016 dans l'industrie manufacturière. D'après la prévision de ce livre bleu, en 2017, la Chine va augmenter ses investissements dans les pays concernés par l'initiative « une ceinture et une route ».

    Le livre bleu sur les risques et les investissements chinois à l'extérieur a révélé qu'au cours des 6 premiers mois de 2016, les entreprises chinoises avaient réalisé 7,727 millards de dollards de fusions et acquisitions à l'étranger dans l'industrie manufacturière. « Depuis ces deux dernières années, les entreprises chinoises connaissent une forte progression en matière d'investissements directs à l'étranger dans le domaine manufacturier, ce qui montre que les investissements chinois à l'étranger sont orientés vers la recherche stratégique », c'est en tout cas l'avis de Zhang Ming, directeur du bureau des investissements relevant de l'Académie des Sciences sociales de Chine :

    « Avec la transformation et la montée en gamme de l'économie chinoise, ainsi que la compétivité internationale de plus en plus acharnée, les entreprises chinoises devront transférer leurs principlaes activités à basse valeur ajoutée vers les activités à haute valeur ajoutée. Les entreprises chinoises ont une forte intention de réaliser le plus vite possible une accumulation de savoir faire par les fusions-acquisitions, telles que les technologies clées, les installations de recherche, les canaux du marché ou les techniques de gestion C'est pourquoi, actuellement, chercher des ressources stratégiques est l'un des objectifs importants pour les entreprises chinoises dans leurs opérations d'investissement à l'étranger. »

    La plupart des investisseurs chinois à l'étranger proviennent en principe des quatre coins du pays : Beijing, Shanghai, Guangdong ou le Zhejiang. En ce qui concerne le mode d'investissement, la proportion des investissements « green-field » est équitable par rapport à celle des fusions et acquisitions.

    En 2015, le volume des investissements chinois directs à l'étranger a dépassé pour la première fois celui des investissements étrangers en Chine, soit un décalage de 10 millards de dollards. Cela signifie que la Chine est en train d'évoluer, passant d'un grand pays d'absorbation des capitaux étrangers vers un grand pays d'investissements à l'étranger. « La Chine participe depuis ces deux dernières années, de façon active et approfondie, au développement de l'économie mondiale, il lui faut donc prendre des précautions contre les risques éventuels », explique Zhang Ming, directeur du bureau des investissements relevant de l'Académie des sciences sociales de Chine :

    « En 2015, la Chine a dépassé pour la première fois le Japon, devenant le 2ème plus grand pays d'investissements directs à l'étranger, juste après les Etats-Unis. Mais, en même temps, certains problèmes s'enchevêtrent les uns aux autres sur la planète. Par exemple, le changement de l'environnement géopolitique et l'essoufflement de la croissance de l'économie mondiale. Tout cela joue un rôle prédominant pour les risques et la tendance des investissements dans le monde, constituant également un grand défi pour la Chine en matière d'investissements directs à l'étranger. Au cours de leur ouverture vers l'international, les entreprises chinoises devront suivre de près, en plus des opportunités et bénéfices des investissements, l'évaluation et la prévention des risques. »

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Ouverture du Forum d'été de Davos à Dalian

    44e anniversaire du zoo du Singapour

    Chine : le Majestic Princess arrive à Xiamen

    Le chien le plus laid du monde
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine