Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine s'engage à punir les prédateurs financiers
      2017-03-03 09:58:38  China.org

    Beijing, le 22 février : conférence de presse des hauts responsables de la Commission de supervision des assurances en Chine (CIRC). [Crédit photo : CFP]

    Le gouvernement chinois redouble d'efforts dans la lutte contre les opérations illégales sur les marchés financiers, s'engageant à punir sévèrement les prédateurs financiers et se concentrant dernièrement sur les investissements spéculatifs des compagnies d'assurances.

    En Chine, les régulateurs du marché ont renforcé leur rhétorique contre les malversations boursières, publiant des mises en garde sévères à l'encontre des forces illégales sur le marché. Pour les experts, ces avertissements montrent la détermination des régulateurs à lutter contre les crimes financiers, mais davantage d'efforts sont encore nécessaires.

    Dimanche, le président de la Commission de Régulation des Marchés Financiers (CSRC pour China Securities Regulatory Commission), Liu Shiyu, a indiqué lors d'une conférence de presse, que le gouvernement réglerait ses comptes avec tout « prédateur financier » nuisant aux intérêts des petits et moyens investisseurs en Chine : « J'espère que nos institutions de financement ne deviendront pas des "barbares", des "démons" et des "créatures maléfiques". [...] Nous allons examiner minutieusement tous les indices - présents et passés - sur les opérations illégales [potentielles] », se refusant cependant à préciser à qui il faisait référence.

    Au cours des derniers mois, Liu Shiyu a souligné à maintes reprises, que le gouvernement s'occupait des méfaits sur les marchés financiers intérieurs. Le 5 janvier, il a par ailleurs déclaré que la Chine avait sévèrement puni des magnats de la finance, qui avaient défié les fondements du droit, et qu'elle avait attrapé « les souris tout autant que les loups ».

    Débordement des assurances

    Xi Junyang, un professeur de finances à l'Université de finance et d'économie de Shanghai, explique que les officiels font directement référence à un certain nombre de compagnies d'assurances, qui s'engagent sur les marchés financiers en achetant des entreprises cotées, engendrant des fluctuations du marché.

    Depuis la seconde moitié de 2016, les capitaux des compagnies d'assurance se sont déversés sur les marchés boursiers de Chine, comme avec l'achat d'actions du groupe China State Construction en novembre par la compagnie d'assurances Anbang.

    Le 24 février, la CIRC a imposé une amende au groupe Foresea Life Insurance, disqualifiant son PDG, Yao Zhenhua, du secteur des assurances pour dix ans.

    Foresea Life Insurance possède 6,7 % des actions de China Vanke. L'entreprise est également devenue le troisième plus grand actionnaire de Gree Electric Appliances en novembre 2016.

    Le 25 février, la CIRC a interdit à Evergrande Life de s'engager dans des investissements boursiers pour une année.

    Pour Xi Junyang, « le gouvernement doit freiner les investissements boursiers de ces compagnies d'assurances, car elles ont déjà perturbé l'ordre du marché et ne devraient pas prendre de risque avec de l'argent collecté sur des citoyens ordinaires ayant souscrit à une assurance ».

    Une gestion trop laxe

    La gestion plus stricte du gouvernement ne se limite pas aux seules compagnies d'assurances. Les statistiques de la CSRC indiquent que près de 4,28 milliards de yuans (590 millions d'euros) d'amendes ont été distribuées en 2016, soit une croissance de 288 % sur l'année précédente.

    Pour Liu Shengjun, un économiste financier de la China Europe International Business School à Shanghai, la CIRC fermait autrefois les yeux sur les actions illégales sur les marchés boursiers. C'est la raison pour laquelle, maintenant qu'elle commence à réagir, sa gestion semble violente.

    « Je pense que les mesures de la CIRC au cours des derniers mois pointent vers la bonne direction, car sa mission première est la gestion, plutôt que l'évaluation », explique-t-il, ajoutant que les opérations illégales sur les marchés financiers - que ce soit par des prédateurs majeurs ou par de petites institutions - devraient toutes être punies.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Du coton sur la route de la soie

    Shangcheng, quand l'art et le thé ne font qu'un !

    Défilé de lingerie de la marque française de design Vannina Vesperini à 798

    Népal : marathon pour le deuxième anniversaire du séisme dévastateur de 2015
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine