Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Le régulateur chinois s'engage à accélérer les IPO
      2017-02-28 10:09:53  xinhua

    La lutte sera renforcée contre les abus dans un contexte de marché plus libre.

    Le haut régulateur de la bourse chinoise s'est engagé dimanche à faciliter les introductions en bourses (IPO pour Initial Public Offering) orientées vers le marché, tout en maintenant une surveillance renforcée sur les potentielles manipulations de marché et autres activités illégales.

    Liu Shiyu, le président de la Commission de réglementation boursière de Chine (CSRC pour China Securities Regulatory Commission), a indiqué que la Commission accélérerait le rythme des approbations des IPO, signalant l'intention de la CSRC de réduire l'intervention du gouvernement dans la vente d'actions et de permettre au marché de jouer un rôle plus important.

    Liu Shiyu a rejeté les pratiques passées consistant à geler les approbations des IPO pour stabiliser les cours lors de ralentissements importants. Il s'est engagé à de « nouveaux progrès et des changements capitaux » dans les réformes clés : « Le point de vue global est que [...] le marché est prêt pour une approbation accélérée des IPO, à un rythme et un niveau appropriés », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

    Il a également affirmé, que l'augmentation du nombre de cotations d'entreprises de bonne qualité attirerait des capitaux additionnels sur le marché, rejetant les inquiétudes selon lesquelles de nouvelles actions draineraient les liquidités et feraient chuter le cours des actions.

    Ces déclarations furent perçues comme une preuve de la volonté du régulateur à faire avancer la réforme de libéralisation des IPO et à réduire l'attente des quelque 600 entreprises attendant de mettre en circulation leurs actions.

    « Liu Shiyu semble être le premier président de la CSRC à dénoncer publiquement la fermeture [temporaire] du marché boursier dès qu'il y a une crise, indique Dong Dengxin, un professeur de finances à l'Université de sciences et technologie de Wuhan. Ses déclarations pourraient présager concrètement le début de la fin pour l'intervention du gouvernement et signifier l'arrêt de l'acceptation et du refus des IPO au bon vouloir de la CRSC. »

    La réforme du système des IPO a longtemps été une question épineuse pour le régulateur chinois. Le rythme et la procédure pour que les entreprises puissent vendre leurs actions sur le marché boursier - et notamment le délai et la valeur des IPO - ont longtemps été sujets à un contrôle strict. Les entreprises devaient généralement attendre plusieurs mois, voire plusieurs années, pour mettre en circulation leurs actions.

    A l'été 2015, alors qu'elle cherchait à endiguer la débâcle du marché, la CSRC avait suspendu l'approbation des IPO et reporté la réforme. Mais au cours des derniers mois, elle a accéléré de façon notable le rythme des approbations.

    Hong Hao, responsable de la stratégie chez BOCOM International, estime que les déclarations de Liu Shiyu sont le signe d'un changement majeur d'attitude au sein de la CSRC et que l'assouplissement des approbations des IPO aidera à endiguer la spéculation endémique sur le marché.

    Dimanche, le directeur de la CSRC s'est également engagé à continuer la lutte contre la manipulation et les activités illégales par les « grands requins » et les « voyous » de la finance : « L'écart est faible entre être un gourou de la finance et être un requin de la finance », a-t-il déclaré, mettant en garde sur le fait que toute malversation boursière laissait des traces.

    En plus de faire avancer les réformes clés, la CSRC s'est engagée à ouvrir davantage le marché chinois des capitaux.

    Fang Xinghai, le vice-président de la CSRC, a déclaré que le gouvernement prévoyait d'augmenter les parts détenues par les institutions financières étrangères dans leurs joint-ventures locales. Selon lui, il y a une volonté d'ouvrir le marché des capitaux dans le cadre d'accords bilatéraux, étant donné la négociation de traités d'investissement avec les Etats-Unis et l'Union européenne.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine