Qu'est-ce qui n'a pas changé pas avec la nouvelle normalité ?
  2017-02-07 10:44:28  China.org
Premièrement, la croissance des revenus des Chinois n'a pas changé. Au premier semestre de 2016, le revenu disponible moyen par habitant était de 11 886 yuans (1625,52 euros), réalisant une croissance nominale de 8,7 % par rapport à l'année précédente et une croissance réelle de 6,5 % après déduction du facteur prix. Ainsi, la croissance des revenus de la population rurale a été plus rapide que celle des revenus de la population urbaine.

Deuxièmement, la situation de l'emploi n'a pas changé. Au premier semestre de 2016, 7,17 millions de nouveaux emplois se sont créés en zones urbaines et le taux de chômage enregistré dans les grandes villes est globalement stable, autour de 5,2 %. La situation de l'emploi n'a pas pas changé et le taux d'emploi des travailleurs migrants est à la hausse, de même que le taux d'emploi en zone urbaine.

Troisièmement, les prix sont toujours stables. Entre janvier et août 2016, l'IPC de la Chine a augmenté en moyenne de 2 %. L'indice des prix à la consommation (IPC) du mois d'août a augmenté de 1,3 % par rapport à l'année précédente. Les prix se sont maintenus dans une situation favorable.

Quatrièmement, le gouvernement chinois accorde toujours la même importance au travail et aux moyens de subsistance du peuple, apportant un fort soutien dans ce domaine. Entre janvier et août 2016, la situation des dépenses de la Chine en la matière était la suivante : 11,7 % d'augmentation dans l'éducation ; 11,4 % d'augmentation dans les sciences et technologies ; 8,8 % d'augmentation dans la culture, les sports et les médias ; 12,9 % d'augmentation dans la sécurité sociale et l'emploi ; 19,8 % d'augmentation dans la santé et le planning familial ; 30,6 % d'augmentation des dépenses des collectivités urbaines et rurales ; et 30,1 % d'augmentation des dépenses dans la protection du logement.