Les JO 2022 à l'ordre du jour de la visite de Xi Jinping au CIO
  2017-01-19 10:11:52  China.org

Un skieur prend de la vitesse sur une piste de la station de ski de Chongli à Zhangjiakou, en novembre 2016. Ce district de la province de Hebei accueillera une grande partie des épreuves de ski des Jeux olympiques d'hiver de 2022.

Les préparatifs de la Chine pour les Jeux olympiques d'hiver de 2022 seront au sommet de l'ordre du jour de la rencontre prévue aujourd'hui à Lausanne entre le président chinois Xi Jinping et le directeur du Comité international olympique Thomas Bach.

Xi Jinping est le premier président chinois en visite au siège du CIO, un événement organisé un an et demi après l'annonce du choix de Beijing comme ville-hôte des JO 2022.

La Chine veut faire avancer le développement des sports d'hiver, non seulement dans ses régions septentrionales, mais aussi dans plusieurs villes du sud – où la neige est rare – grâce à des centres sportifs en intérieur. Le pays veut compter 300 millions d'amateurs de sports d'hiver d'ici les JO 2022.

He Wenyi, directeur exécutif de l'Institut des valeurs sportives de l'Université de Pékin, a déclaré au Global Times que l'objectif de promotion des sports d'hiver dépasse l'horizon des JO 2022.

« La popularisation des sports d'hiver en Chine sera la clé d'une performance plus forte du pays aux prochains Jeux olympiques d'hiver », a-t-il déclaré. « Cela ne concerne pas seulement les sports de compétition, mais aussi la santé publique. »

La Chine compte actuellement trois membres du CIO. Outre Yu Zaiqing, vice-président du CIO depuis 2008, l'ancien champion chinois de patinage de vitesse Yang Yang et l'ancien champion du monde de badminton Li Lingwei font partie de l'organisation.

Les performances de la Chine aux JO d'hiver sont bien moindres qu'aux JO d'été. Depuis 1980, elle n'a remporté que douze médailles d'or dans quatre des 15 épreuves olympiques d'hiver actuelles. Toutefois, les sports d'hiver gagnent aujourd'hui en popularité.

Selon les statistiques officielles, à Chongli, le district de la ville de Zhangjiakou où se tiendront la plupart des épreuves de ski en 2022, le nombre de touristes durant la saison hivernale est passé de 1,01 million en 2012-2013 à 1,78 million pour la saison 2015-2016.

Une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Beijing et Zhangjiakou devrait être achevée d'ici 2019, ce qui réduira le temps de trajet de quatre heures à une heure.

Li Yan, capitaine de l'équipe chinoise de patinage de vitesse sur courte piste depuis 2006, a exprimé sa conviction que la popularité du sport repose sur le soutien des spectateurs.

En 2016, la Chine a formé sa première équipe professionnelle de hockey sur glace à Beijing, Kunlun Red Star, qui joue dans la ligue Kontinental (KHL), la première ligue de hockey sur glace d'Eurasie.

Les autorités sportives chinoises travaillent également avec les autorités éducatives pour promouvoir le sport dans les écoles. Inspirés par les belles performances de la Chine aux JO d'été, de plus en plus de jeunes ont commencé à pratiquer des sports d'hiver. Les écoles pékinoises organiseront également des cours de sports d'hiver, par exemple de ski et de patinage.