La Chine procède à un regroupement des ressources afin de concurrencer les rivaux internationaux
  2017-01-18 11:03:34  China.org

La Commission de supervision et de gestion des actifs d'Etat (SASAC).

La Chine procède en effet à un regroupement des ressources pour créer davantage d'entreprises du Fortune Global 500 afin de concurrencer les rivaux internationaux, a indiqué un expert lundi.

Cette opportunité est intervenue après que la Commission de supervision et de gestion des actifs d'Etat (SASAC) a fait savoir la semaine dernière que la réforme des entreprises d'Etat ne se concentrera plus sur la réduction du nombre des groupes ou de leurs succursales. La remise à niveau industrielle, la diversification sur les marchés internationaux et la maximisation des ressources seront les thèmes principaux de la réforme cette année.

Des entreprises cotées comme Hunan Valin Steel Co, Jizhong Energy Group Co, Huaneng Power International Inc de Beijing, Shanghai Electric Power Co et 10 autres encore ont annoncé qu'elles avaient procédé à une réorganisation de leurs actifs depuis 2016.

He Jingtong, professeur à l'Université Nankai de Tianjing, a déclaré que comme les activités dans l'acier, le charbon et l'énergie peuvent avoir un impact notable sur les bénéfices des entreprises d'Etat, le gouvernement est désireux d'intégrer ces secteurs basés sur les matières premières pour encourager la croissance des bénéfices, dans un contexte où leur prix remonte progressivement.

« Le changement de la relation entre l'offre et la demande pour les produits manufacturés chinois, l'activité commerciale stable dans les secteurs de l'acier et du charbon, et l'appel du gouvernement à réduire la capacité industrielle excessive, sont des facteurs centraux pour faire avancer la réforme dans des trois secteurs », a affirmé Li Jin, chercheur au China Enterprise Research Institute, à Beijing.

La SASAC a fixé un objectif pour relever le taux de croissance annuel des bénéfices enregistrés par les entreprises d'Etat, pour le faire passer dans une fourchette comprise entre 3% et 6% en 2017.

Le chiffre d'affaires des entreprises d'Etat relevant du gouvernement central a atteint 23 400 milliards de yuans (3 390 milliards de dollars) en 2016, une hausse de 2,6% sur un an, et affiché 1 230 milliards de bénéfices, soit une hausse annuelle de 0,5%, selon le National Business Daily.

La Chine a réduit à ce jour le nombre de ses entreprises d'Etat centrales à 102. Les organismes de surveillance locaux des entreprises d'Etat dans 10 municipalités et provinces, notamment à Beijing, Chongqing et dans le Guangdong, ont déjà projeté de procéder à davantage de regroupements ou de réduire leur nombre cette année.

Il y a 150 mille entreprises d'Etat de tout niveau en Chine, qui gèrent plus de 100 mille milliards de yuans d'actifs et emploient plus de 30 millions de personnes.