Les Chinois du sud du pays mordus de ski
  2016-12-28 14:31:25  peopledaily

Les résidents des villes chinoises du sud font preuve d'un enthousiasme croissant pour l'achat de matériel de ski, avec cinq municipalités figurant en Chine parmi les 10 premiers acheteurs des produits liés à cette activité de glisse en 2016 (à savoir Beijing, Shenyang, Tianjin, Jinan, Shanghai, Chengdu, Wuhan, Nanjing, Guangzhou et Xi'an), selon Amazon Chine.

Malgré le fait qu'il neige rarement dans le sud du pays, pour la première fois, cinq villes –Guangzhou, Nanjing, Wuhan, Chengdu et Shanghai- se distinguent dans le palmarès de ce secteur d'activité.

Les sports d'hiver ont prospéré en Chine depuis que Beijing et Zhangjiakou dans la province du Hebei, ont été choisies pour organiser les Jeux Olympiques d'hiver en 2022. Suite à l'appel du président Xi Jinping pour développer les sports d'hiver, Beijing a fixé un objectif d'impliquer 300 millions de personnes dans ces activités et dans l'effervescence de la préparation des J0.

Cet hiver, Amazon Chine a connu une croissance importante sur sa plate-forme. La semaine dernière, le célèbre site de commerce électronique a lancé un magasin international de ski. En présentant plus de 10 000 articles de grandes marques, y compris des lunettes de ski, casques, vestes, planches de glisse, caméras et appareils portables intelligents.

«Les lunettes de ski et les casques sont parmi les produits les plus populaires, représentant les plus grandes ventes sur notre site Web. Cela montre que les consommateurs chinois sont particulièrement préoccupés par la sécurité», a déclaré Li Yanchuan, vice-président de Chine Amazon.

«Le plus grand nombre de commandes de casque est venu de Beijing et de ses environs. Ce qui peut être attribué au fait que de nombreuses stations de ski à Beijing et dans les régions voisines exigent de port d'un casque», a-t-il noté.

Pour He Wenyi, directeur exécutif du Centre de recherche de China Sports dépendant de l'Institut des sciences du sport de l'Université de Beijing : «L'énorme potentiel dans ce secteur montre que les opérateurs des stations de ski pourraient envisager de faire tourner les sites toute l'année, et les fabricants locaux devraient envisager l'augmentation des fournitures et matériel de ski haut de gamme sur le marché intérieur.»