Le style traditionnel des hutong restauré
  2016-12-26 11:10:52  China.org

Beijing va restaurer 1500 hutong - ces petites allées étroites de la capitale - dans leur style traditionnel sur les quatre prochaines années, a annoncé mercredi la Commission de gestion urbaine de la ville.

Luo Hongyi, le directeur de la division municipale en charge de la planification des constructions environnementales, a annoncé que les commerces illégaux construits à l'intérieur du deuxième périphérique seront supprimés, les constructions non-approuvées ayant eu une influence négative sur le style traditionnel de la ville : « Nous prévoyons de restaurer le ressenti traditionnel d'ici 2020 », a-t-il déclaré.

Au cours de la dernière décennie, de nombreuses personnes ont démoli les enceintes des siheyuan - les résidences traditionnelles bâties autour d'une cour intérieure - pour construire des façades de salons de coiffure, de restaurants ou de magasins, explique Luo Hongyi, ajoutant que ces derniers occupaient souvent des hutong étroits, engendrant des risques sécuritaires et sanitaires.

Les hutong et les siheyuan sont considérés comme des attractions touristiques pour les personnes intéressées dans la culture traditionnelle de la capitale chinoise. Cependant, les officiels ont indiqué que la destruction non-approuvée des murs avait été une pratique courante.

« Nous avons découvert plus de 500 exemples d'un tel développement dans le sous-district de Dongsi, qui fait approximativement la taille de la Cité interdite », indique ainsi Ruan Jun, un responsable de la division de gestion urbaine du district. « Près de 140 [d'entre eux] ont été fermés depuis le début du mois d'août et la restauration est en cours. »

Luo Hongyi ajoute qu'il existe « au moins 20 sous-districts à l'intérieur du deuxième périphérique et les historiens ont été consultés pour assurer l'aspect extérieur visé du travail de restauration ».

Il s'agit de l'une des mesures clé prise par Beijing pour promouvoir la conservation et la restauration de l'architecture traditionnelle dans le cœur historique de la ville. D'autres approches incluent l'enfouissement des câbles électriques, ainsi que l'emploi d'entreprises de gestion immobilière, précise Wu Yamei, le directeur adjoint du Bureau de construction environnementale de la ville.

D'après le Beijing Youth Daily, le nombre de magasins à Nanluoguxiang - un hutong long de 800 m constituant une attraction touristique réputée pour ses restaurants et ses magasins de souvenirs - a été diminué d'un tiers, pour atteindre les 154.

Une directive détaillée sur les normes, qui incluent l'aménagement, la hauteur, l'aspect extérieur et les matériaux utilisés, a été publiée pour réglementer le style architectural de cette zone.