Double rebondissement des importations et des exportations en novembre
  2016-12-12 10:01:19  xinhua

La situation du commerce international chinois s'est nettement améliorée en novembre, selon les données rendues publiques le 8 décembre par la douane générale de Chine, révélant une croissance de 8,9% en glissement annuel à 2 350 milliards de yuans pour l'ensemble des importations et des exportations, avec une croissance de 5,9% des exportations à 1 320 milliards de yuans, et de 13% pour les importations, à 1 030 milliards de yuans. L'excédent des exportations sur les importations s'est ainsi établi à 298,11 milliards de yuans, en baisse de 12,9% par rapport à la même période de l'année dernière.

Cette évolution pourrait s'expliquer à la fois par l'amélioration de l'environnement commercial du marché mondial et la dévaluation du yuan, mais le renforcement de la compétitivité en est bien entendu la raison principale, a indiqué Li Jian, responsable de l'institut du commerce international du ministère chinois du Commerce.

Les données des onze premiers mois ont fait état de la poursuite de la restructuration du commerce extérieur de Chine : les entreprises privées ont toujours joué un rôle important, représentant 46% des exportations ; les transactions internationales via le réseau internet et celles des services au commerce international ont connu une croissance rapide.

De l'autre côté, la forte croissance des importations a été considérée comme un résultat de l'augmentation de la demande domestique et de l'évolution des cours du marché. Selon Li Jian, les cours de minerai de fer, de charbon et de pétrole ont tous grimpé ces deux derniers mois.

La relance des investissements sur le marché domestique a aussi contribué à l'augmentation de la demande en matières premières et matériels. « Bien entendu, l'élimination des capacités de production excessives pourrait être aussi une cause de l'augmentation de la demande en charbon, acier et autres matières premières. La dévaluation du yuan a également fait grossir le solde des importations », a expliqué Li Jian.