Des médias chinois et africians ont lancé  ensemble une série d'interviews baptisée « les entreprises en Afrique »
  2016-12-05 11:11:52  cri

Entre le 28 novembre et le 4 décembre, une quarantaine de journalistes venant de près de 30 médias chinois et africains ont rendu visite à plusieurs entreprises et établissements chinois implantés en Tanzanie et au Kenya. Ils ont effectué des interviews conjointement pour découvrir en détails le travail des entreprises chinoises dans la construction locale, permettant non seulement d'apporter du bonheur aux habitants locaux, mais également de renforcer l'amitié entre la Chine et l'Afrique. Reporage de Bai Shan.

Des médias chinois et africians ont lancé officilement ensemble une série d'interviews baptisée « les entreprises en Afrique » le 28 novembre dernier à Dar es Salaam en Tanzanie. Lors de la cérémonie d'ouverture de cet événement, le chef adjoint du Département chinois de la communication Sun Zhijun a prononcé un discours :

« La coopération dans le secteur des médias sert de trait d'union entre la Chine et l'Afrique pour qu'elles puissent mieux se connaître et développer leur coopération. Cette fois-ci, les journalistes chinois et africains effecturont des inverviews conjointement pour découvrir davantage ce que font les entreptises chinoises en Afrique, présentqnt les résultats fructueux de la coopération sino-africiane. A cette occasion, le peuple africain peut apprendre plus sur les activités et les efforts des entreprises chinoises, ainsi que sur les bénéfices de la coopération sino-africaine. C'est également une bonne occasion pour la société chinoise de pouvoir non seulement constater le développement d' entreprises chinoises en Afrique, mais aussi pour découvrir de nouvelles opportunités commerciales locales, afin de faire venir davantage d'investisseurs chinois et de renforcer la coopérations économique et commerciale entre les deux pays. »

Sun Zhijun présente trois propositions pour renforcer la coopération et les échanges entre les médias chinois et africain :

« Le renforcement d'une coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l'Afrique pourrait avoir une certaine influence, tant profonde que durable, sur la structure politique et l'économique mondiale. La coopération médiatique entre ces deux pays aura également des conséquences positives sur le développement de l'opinion publique à l'échelle planétaire. Afin de renforcer les échanges entre les médias chinois et africains, je souhaiterais avancer trois propositions : premièrement, inscrire ensemble un nouveau chapitre dans les annales des relations sino-africianes ; ensuite, ouvrir ensemble de larges horizons à la coopération médiatique ; enfin, franchir une nouvelle étape dans le développement commun des médias chinois et étrangers. »

Nape Nnauye, ministre tanzanien de l'Information, de la Culture, des Artistes et des Sports a salué et félicicté le lancement de cet événement. On l'écoute :

« Avec le renforcement des relations sino-tanzaniennes, de plus en plus d'entreprises chinoises viennent investir en Tanzanie. Elles nous aident à lutter contre la pauvreté avec des capitaux, des matériaux ainsi que des technologies. Les médias peuvent exposer le développement de notre continent, et jouer un rôle très important pour réduire la distance entre le peuple chinois et les peuples africains. Je pense que les journalistes chinois avec leurs confrères africains pourront développer le partenariat global sino-africain, en consolidant la coopération existante entre médias chinois et africains, et en élargissement les horizons médiatiques. »