La première équipe médicale d'urgence chinoise de l'OMS montre la responsabilité d'une grande puissance
  2016-11-21 10:13:04  cri

La 69e Assemblée mondiale de la Santé s'est tenue, le 23 mai 2016, à Genève en Suisse. Lors de cette assemblée, le directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a présenté la certification à l'équipe médicale d'urgence chinoise (EMT : Emergency Medical Team), parmi plus de 60 équipes de plus de 25 pays travaillant pour répondre aux normes minimales exigées par l'OMS. Liu Zhongmin, chef de cette équipe et directeur de Shanghai East Hospital a raconté à notre journaliste, lors d'une interview avec RCI, la construction de cette équipe.

Face aux catastrophes dans le monde entier, les équipes médicales de chaque pays du monde viennent aider activement. Cependant, toutes ces équipes sont peu efficaces par manque d'un mécanisme organisé, ciblé et unifié. L'OMS a donc commencé en 2015 l'enregistrement des EMT du monde visant à établir une plateforme de diffusion des informations sur les catastrophes afin de mobiliser de manière ordonnée ces équipes pour prendre part aux secours. Par rapport aux secours généraux, l'OMS a établi des critères uniques pour la certification de ces EMT.

M. Liu a dit : « En fait, ce sont des critères exigeants, dont 6 principes directeurs, 13 critères principaux et 22 critères sur les techniques, qui mettent l'accent sur l'objectif principal de l'OMS : les droits de l'homme, la justice et la non-discrimination etc. En outre, l'OMS nous demande d'être en capacité de communiquer avec le gouvernement local et d'autres équipes dans les zones sinistrées et celle chargée du traitement aux champs. Ces exigences sont totalement différentes de celles de notre hôpital. »

Dirigeant son regard vers la construction des équipes médicales de secours, le Bureau de la Santé de Shanghai a créé, en 2010, la première équipe médicale d'urgence de Shanghai. De plus, tous les membres viennent de Shanghai East Hospital. Après plusieurs formations, exercices ainsi que manœuvres en situations réelles, cette équipe est devenue finalement en 2012 une des seize équipes médicales d'urgence de la Chine. Par conséquent, face aux exigences et évaluations strictes de l'OMS, l'équipe médicale d'urgence de Shanghai East Hospital montre sa base solide et sa confiance.

« En fait, toute notre équipe, y compris les véhicules de secours, l'hôpital de campagne, les équipements, les membres d'équipe, les formations et exercices quotidiens ainsi que notre capacité de secours, est au plus haut niveau de la Chine. En somme, parmi toutes les équipes nationales, notre capacité générale est remarquable», a indiqué Liu Zhongmin.

En Chine, on prodigue généralement des soins médicaux sur les lieux en cas de catastrophe ; sur le plan international, la viabilité des équipes, le soutien logistique et la garantie des moyens d'existence offerte pour les sinistrés sont également considérés comme la capacité d'une équipe. Par conséquent, ces exigences strictes de l'OMS ont poussé l'EMT de Shanghai East Hospital à se perfectionner. Enfin, après une série d'enquêtes et d'examens menés par l'OMS, l'EMT de Shanghai East Hospital est devenue la première équipe médicale d'urgence internationale de Chine.

L'équipe médicale d'urgence de Shanghai East Hospital n'arrête jamais son développement. Tous les membres continuent à renforcer leur formation quotidienne, améliorer les équipements et transformer leur programme d'exercice afin de participer au secours international en tout temps.

« Tout d'abord, en tant qu'équipe certifiée par l'OMS, nous devons guider d'autres équipes du monde dans l'enseignement de l'EMT. Deuxièmement, sous les exigences de l'OMS, nous avons déjà amélioré les équipements afin de réaliser la miniaturisation, le modèle léger et portable ainsi que la haute efficacité. De plus, nous proposons quelques innovations : pour faciliter l'action des secours, nous emballons, inventorions et numérotons à l'avance nos équipements avec des entreprises logistiques ; nous communiquons aussi avec la douane en réalisant le dédouanement à l'avance. Troisièmement, nous continuons à améliorer les compétences linguistiques de nos membres en fournissant une formation aux langues minoritaires pour nos membres. Maintenant, nos membres maîtrisent déjà l'arabe, le coréen, le français, l'anglais, le russe et le japonais. Ce sont de nouveaux changements pour nous», a souligné M. Liu Zhongmin.

L'enregistrement de la première équipe médicale d'urgence chinoise de l'OMS non seulement pousse cette équipe à entrer dans une nouvelle étape, mais également montre la responsabilité et la capacité de la Chine à participer activement aux affaires internationales et aux secours urgents du monde.