Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Guo Chuan et son voilier « Qingdao China » accomplissent leurs pérégrinations sur la Route maritime de la Soie
      2016-07-05 13:39:40  cri

    Ayant parcouru plus de 10 000 milles marins en deux mois et traversé 9 ports sur les continents asiatique, africain et européen, le bateau à voile chinois « Qingdao China » a accompli avec succès le 19 décembre 2015 son itinéraire de la « Route de la Soie maritime du 21e siècle » en accostant au Yacht Club de Monaco.

    Pendant ce trajet, de la ville de Qingdao à Monaco, effectué au motif de célébrer les échanges maritimes de l'Antiquité entre la Chine et d'autres pays du monde, le voilier chinois attirait systématiquement l'attention de la population locale, à chaque fois qu'il s'arrêtait dans une ville portuaire.

    Au port du Yacht club de Monaco, un des plus célèbres clubs nautiques du monde, le navire chinois a reçu les plus grands honneurs de la part de la Fédération internationale de voile et le capitaine Guo Chuan et ses marins se sont vus couronner de fleurs. 

    "Deux mois se sont écoulés depuis notre départ. Nous avons accosté dans neuf ports. J'en suis très fier. Maintenant, nous sommes au Musée océanographique de Monaco pour tenir une exposition. Nos échanges ont très bien réussi."

    Song Kun, une navigatrice originaire de la ville de Qingdao n'hésite pas à montrer sa fierté.  

    "C'est une expérience qui m'a donnée beaucoup de fierté. Avec le voilier « Qingdao China » et le capitaine Guo Chuan, nous avons non seulement retracé le trajet emprunté par nos ancêtres, mais nous avons aussi présenté au monde la Chine et la ville de Qingdao, avec une allure plus moderne et plus confiante. Donc, je suis très fière de faire partie de l'équipage."

    Située dans le sud-ouest de l'Europe, la Principauté de Monaco occupe une superficie de seulement 1,98 km2, ce qui fait d'elle le deuxième plus petit pays du monde. En revanche, elle est parmi les plus riches pays du monde et possède une brillante culture et histoire nautique. Le jour de son arrivée, le trimaran « Qingdao China » a été chaleureusement accueilli, en particulier par des résidents chinois à Monaco et en provenance de pays voisins.

    "Monaco est réputée pour ses yachts. Il y a beaucoup de super yachts. Mais c'est la première fois qu'un navire chinois arrive à Monaco. Je me sens donc super fière en tant que Chinoise."

    Lors de la cérémonie d'accueil, la délégation de Qingdao a fait la promotion du tourisme dans la ville littorale chinoise, peinte de bâtiments aux toits rouges, de végétations vertes, de mer indigo et de ciel d'azur. Parallèlement la partie chinoise a signé des accords pour une coopération approfondie dans le domaine de la voile et du tourisme avec Monaco et des villes italiennes telles que Gênes. On écoute Elisabetta Caviglia, maire de la commune de Camogli.  

    "Relancer la Route maritime de la Soie est avantageux non seulement pour la Chine, mais est aussi très important pour l'Italie. Car l'Italie a besoin d'échanger avec la Chine, nous sommes complémentaires."

    En 2012, le skipper du trimaran chinois Guo Chuan s'est vu décerner le 69e titre de « Champion pour la paix » par l'Organisation pour la paix par le sport, siégeant à Monaco. En 2013, après avoir bouclé un tour du monde en solitaire sans escale, le navigateur chinois a reçu du Yacht Club de Monaco le Prix de la contribution spéciale pour la voile en Asie. Alors que cette fois c'est avec un équipage international qu'il revisite Monaco. L'ambassadeur de Monaco en Chine, Catherine Fautrier.

    "2015 a marqué le 20e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre Monaco et la Chine. Le fait que le bateau « Qingdao China » termine son circuit à Monaco revêt une signification particulière et importante. Il résulte des coopérations bilatérales dans tous les domaines et a établi un pont entre les échanges amicaux entre les deux pays."

    Du 21 octobre 2015 au 19 décembre 2015, le voilier « Qingdao China » s'est rendu à Shanghai, Guangzhou, Hongkong, Singapour, Mirissa au Sri Lanka, Bombay en Inde, Alexandrie en Egypte et Gênes en Italie, avant de gagner la Principauté de Monaco, destination de cette circumnavigation de plus de 10 000 milles marins, traversant littéralement trois continents et trois océans. Entre-temps, le trimaran a été exposé à maintes reprises à des situations météorologiques périlleuses, caractérisées par des tempêtes, des houles fortes et brouillard épais. S'ajoutent à cela l'apparition accoutumée des pirates dénués de scrupules dans le golfe d'Aden, qui a constitué une autre menace sérieuse pour la vie des marins. On écoute Wang Yong, un responsable du comité d'organisation de cette navigation sur la Route de la Soie maritime du 21e siècle.

    "Au large de la Somalie et du Golfe d'Aden, on a été exposés à la menace des pirates. C'est grâce à l'intervention de la marine chinoise qu'ils ont été chassés. Et puis quand on est entrés en mer rouge, on a eu droit à des houles extrêmement violentes et notre voilier de la Class40 a dû naviguer contre le vent. Résultat : le hauban de la grand-voile s'est cassé à cause de la tempête. On a donc procédé à des bricolages provisoires. Mais à cause de la puissance de la tempête, cinq lattes de voile se sont rompues et il n'y avait plus moyen de poursuivre la route. On a dû trouver une zone relativement calme au large de l'Arabie Saoudite pour procéder à nouveau à des réparations."

    Malgré les péripéties du voyage, l'équipage du trimaran a toujours pu s'en sortir indemne. Leur coordination précise et leur synergie ont permis à la gestion du fonctionnement du bateau de se maintenir toujours à niveau. Le skipper, Guo Chuan.

    "Nous avons traversé l'océan Arctique. Notre équipage est composé de Français, d'Allemands, de Russes et de Chinois. Et les langues parlées sur le bateau sont le chinois, le français, l'allemand, le russe et l'anglais. Nous sommes donc une équipe internationale. Ça, c'est aussi un élément novateur dans l'organisation de cette navigation."

    A côté de la promotion de la ville de Qingdao, Guo Chuan, désigné comme l'ambassadeur de la paix par le sport, s'est chargé de célébrer le rôle du sport au service de la paix.

    "En mer on a été informés de la fusillade à Paris. Quand on est parti de Bombay, des dizaines de milliers d'Indiens sont descendus dans la rue prier pour la paix. On a pu imaginer le traumatisme des Indiens après les attentats de Bombay il y a 8 ans. Dans le golfe d'Aden, on a réellement senti la menace des pirates et nous avons eu besoin de l'escorte des navires militaires pour avoir un sentiment de sécurité. Quand nous avons gagné l'Egypte, il venait tout juste d'y avoir des attaques terroristes. Nous condamnons ces abjectes atteintes à la vie humaine et à la paix. En Méditerranée, au sud de l'Italie, nous avons vu planer des hélicoptères et nous avons su qu'à cause des guerres au Moyen-Orient, des flux de réfugiés arrivaient en Europe. Nous devons combattre le terrorisme pour défendre la justice et la paix qui nous sont si chères."

    Pour récompenser la traversée de l'océan Arctique et la navigation sur la Route maritime de la Soie qu'a effectuées Guo Chuan, Joël Bouzou, Président de l'Organisation pour la Paix par le Sport, lui a remis le Prix de la Percée de la navigation maritime et le titre de champion pour la Paix par le sport.

    "Guo Chuan est un véritable champion. Quand il naviguait sur la Route maritime de la Soie, il naviguait aussi sur une route de la paix en transmettant aux gens des messages de paix et de sport."

    La Traversée de l'océan Arctique et la navigation sur la Route maritime de la Soie accomplies, Guo Chuan a dit qu'il ne s'arrêterait pas et que le nouveau plan de voyage serait dévoilé : en 2016, il effectuera une traversée de l'océan Pacifique en solitaire avec le voilier Qingdao.

    "Comme nous devons retourner en Chine avec le bateau qui est maintenant en Europe, je souhaite faire une traversée record de l'océan Pacifique, depuis les Etats-Unis jusqu'en Chine."

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Chine : grotte de glace au Zhejiang

    Nombreuses réalisations et 90e anniversaire de l'APL : une grande année pour l'armée chinoise

    Qinhuangdao : des touristes étrangers profitent de la plage de Beidaihe

    Des « Pères Noël » participent à un gala d'été international à Copenhague
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine