Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Gestion de patrimoine : la ville de Qingdao recherche de nouveaux modèles de développement
      2016-06-17 19:51:37  cri

    La ville de Qingdao abrite l'unique zone pilote de la réforme financière globale de la Chine. Depuis l'instauration de cette zone financière il y a deux ans, la ville de Qingdao, toujours à la recherche de nouveaux modèles de développement en gestion de patrimoine, a réalisé des progrès substantiels. Un certain nombre de mises en pratique ont été exportées de la province du Shandong et se trouvent même à l'avant-garde de l'innovation financière à l'échelle nationale, servant ainsi d'expériences transférables pour la réforme chinoise dans le domaine de la gestion de patrimoine.

    Dernièrement, avec l'achèvement du gros œuvre du bâtiment principal dans le Centre financier de Qingdao, les travaux d'une tour de 40 étages ont été lancés. La première phase du projet de construction devrait être livrée d'ici juin 2018. Liu Hua, directeur des ventes du Centre financier de Qingdao.

    "Nous sommes en train de concerter avec une dizaine d'institutions financières dont des succursales bancaires de premier rang. Nous pouvons être sûrs qu'au moins 8 grandes institutions financières vont s'y installer quand les travaux seront terminés".

    Sinopal electric est une entreprise d'équipement pour éoliennes. Selon la directrice générale adjointe de la société Wang Yuanyuan, Sinopal electric a obtenu l'an dernier un prêt à faible taux d'intérêt de deux millions de yuans dans la succursale de Qingdao de Hana Bank, devenant la première entreprise chinoise à avoir effectué un prêt transfrontalier en RMB.

    "Avec les banques étrangères, le coût du capital est relativement bas. Elles offrent des services plus avantageux que ceux des banques en Chine en termes de coûts financiers pour une entreprise".

    Depuis que la ville de Qingdao s'est vue accorder, avant toute autre ville chinoise, le statut de ville pilote où les entreprises chinoises sont autorisées à demander un prêt en RMB auprès d'une institution bancaire coréenne, elle a déjà accumulé un financement de 2,5 milliards de yuans. Cette expérience s'est ainsi répandue dans toute la province du Shandong. On écoute le président de la succursale de Qingdao de Hana Bank, Jia Wei.

    "Les entreprises chinoises qui se renseignent sur ces services ou qui les demandent sont de plus en plus nombreuses. Cela correspond tout à fait à notre stratégie de développement en Chine. Ces services ont largement favorisé le règlement intérieur et international, ainsi que le développement des services de prêt et de ceux de financement commercial en général".

    Actuellement, la ville de Qingdao compte 221 institutions financières. 11 établissements bancaires privés y siègent avec une gestion d'actif de 72,3 milliards de yuans. Le nombre de sociétés de capital-investissement à Qingdao a dépassé 350, ce qui constitue un atout pour la ville dans ce domaine. On écoute la directrice du service de supervision du Bureau de gestion financière de Qingdao, Lao Linlin:

    "A l'heure actuelle, la première compagnie d'assurance sur Internet à capitaux étrangers en Chine, la première société de gestion de patrimoine à capitaux étrangers et la première société de crédit à la consommation qui combine l'industrie et la finance, se sont installées à Qingdao. Nous nous concentrons également sur le développement des clients susceptibles d'avoir recours à une gestion de patrimoine, au fur et à mesure qu'une série de chaînes industrielles se forment sur le marché financier à Qingdao".

    Entrainé par la zone pilote, le secteur financier de Qingdao a connu un développement exponentiel. En Avril de cette année, Qingdao a vu pour la première fois son centre financier classé à l'échelle mondiale, à la 79e place, ce qui montre la vigueur de cette ville financière émergente.

    Quant à l'orientation du développement à venir de la zone financière pilote, la question a été au centre des discussions lors du Forum 2016 sur la fortune à Qingdao. De nombreux invités participant au forum ont estimé que la performance économique future de la Chine resterait, pour un temps, stable mais moins vigoureuse. Cela signifie que le centre financier de Qingdao devra faire face à de plus grands défis. On écoute Cai Fang, vice-directeur de l'Institut chinois des Sciences sociales.

    "A partir de début 2011, la population active chinoise, c'est-à-dire celle âgée de 15 à 59 ans, a commencé à connaître une décroissance démographique. Et ce sera la même tendance pour la population économiquement active à partir de 2018. Ce qui implique que d'un point de vue global, l'offre de main-d'œuvre ne satisfera plus à la demande".

    Toujours selon M. Cai, le développement de la gestion de patrimoine doit s'appuyer sur une économie réelle saine. Face à la conjoncture économique actuelle, la ville de Qingdao doit donc développer de nouvelles dynamiques de croissance.

    "Avant on trouvait normal de percevoir des subventions au nom de l'innovation ou de l'utilisation de nouvelles technologies. Et le gouvernement s'en accommodait, voire ne se gênait pas pour choisir pour les entreprises des techniques à appliquer et des nouveaux domaines de développement. Or, il se trouve que ces industries tant encouragées sont finalement devenues des secteurs à surcapacité de production et que le gouvernement se montre impuissant devant le problème. A travers les expériences des pays développés, nous pouvons voir que l'augmentation de la productivité provient à moitié du mouvement alterné de retraits de la concurrence pour des entreprises et d'entrées en lice pour d'autres. Nous appelons cela la destruction créatrice. Donc, pour le gouvernement, son rôle est de bien maintenir ce mécanisme de destruction créatrice".

    Le professeur de la faculté du droit de l'Université Tsinghua Gao Xiqing estime également que pour le développement de la gestion de patrimoine, la première chose est de voir à juste titre la relation entre le gouvernement et le marché.

    "La ville de Qingdao a ses atouts. Elle est l'une des premières villes qui se sont ouvertes aux pays étrangers. Elle a de l'expérience en gestion de patrimoine. Comme d'autres villes chinoises, elle a de nombreux défis à relever. Le gouvernement devrait soutenir Qingdao dans la construction de son centre financier, mais laisser le marché jouer le rôle déterminant dans la distribution des ressources".

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Photos : des oiseaux dans un parc dans l'est de la Chine

    Vue nocturne de la ville de Stockholm

    La vie quotidienne du lama Ngawang Peljor au monastère de Rongpu au Tibet

    L'autoroute Beijing-Xinjiang bientôt complètement opérationnelle
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine