Une journée passée avec le Maître Jia
  2016-05-12 17:01:24  cri

Bien que le maître Jia habite sur le mont Wudang, il n'est pas coupé du monde extérieur. Il lit les journaux et les magazines tous les jours. L'hôtel au pied du mont lui offre des abonnements à différentes revues. Le maître Jia adore lire celles qui traient des actualités internationales.

La vie quotidienne du maître Jia est rythmée par deux apprentissages de textes taoïstes et trois offrandes au dieu Zhenwu. En revanche, il ne prend pas ses repas à heures fixes. Il mange des choses simples. Par exemple, pour le déjeuner d'aujourd'hui, il compte avaler les restes de son petit-déjeuner, du riz et du Tofu sauté. Alors qu'il fait réchauffer son plat, arrive une guide dans la grotte, Mlle Fan Zhenzhen. Elle vient régulièrement aider le maître Jia à préparer ses plats. Très vite, deux plats végétariens sont prêts. Mlle Fan avoue admirer le temps passé avec le maître Jia :

« Je peux parler de tout avec le maître Jia. Que ce soit des changements intervenus au boulot ou de mes ennuis dans la vie. A chaque fois, il me donne des conseils. C'est un savant. Il a beaucoup lu. Et il me dit souvent que je dois lire plus de livres, comme le « Daodejing/Tao Te King », chef-d'œuvre de Laozi/Lao Tseu. J'apprends beaucoup auprès de lui. Il me rappelle souvent le respect que je dois à mes parents. »

Mlle Fan nous apprend qu'elle avait la phobie des serpents et des abeilles. Le maître Jia lui a alors révélé sa coexistence harmonieuse avec les animaux. Le maître Jia nous raconte son histoire :

« Une fois, un serpent est arrivé dans la grotte. Il se lovait autour des pieds de la table. Je lui ai alors dit : si tu es mon ennemi, agis à ta guise. Mais si tu es un ami, tu seras mon protecteur. Sors et ne reviens que de temps en temps. »

Selon le maître Jia, après ses paroles, le serpent est sorti lentement et n'est jamais revenu. Les taoïstes parlent souvent de la compréhension et la tolérance mutuelle entre les gens et la nature. Le maître Jia interprète l'esprit du taoïsme par ses propres moyens !


1 2