Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Marine chinoise : escorte sur toutes les mers
      2015-07-09 10:52:29  La Chine au présent

    La 20e flotte de la marine chinoise se dirige vers le Golfe d'Aden et les côtes somaliennes, en avril 2015.

    HOU RUILI, membre de la rédaction

    Le 22 avril, la 20e flotte et la 19e flotte de la marine chinoise ont accompli une cérémonie de remise de fonctions d'escorte dans l'est du Golfe d'Aden. Ainsi, depuis fin 2008, la marine chinoise a achevé plus de 800 escortes sur les mers du Golfe d'Aden et les côtes somaliennes, des missions sous l'égide du Conseil de sécurité des Nations unies et approuvées par le gouvernement somalien. 50 navires chinois ont escorté 5 000 bateaux de commerce, chinois et étrangers, apportant secours, accompagnement et assistance à plus de 50 d'entre eux.

    Chasse aux pirates

    Le 20 novembre 2010, quatre pirates armés ont abordé un navire de commerce chinois, le Tai'an. Un navire militaire étranger a essayé d'intervenir, mais a dû abandonner après avoir essuyé des rafales de mitrailleuse de la part des pirates. En urgence, la marine chinoise a déclenché une action anti-pirate, envoyant deux vedettes rapides et un hélicoptère avec quatre militaires à bord. L'opération a été un succès puisque les 21 membres de l'équipage du Tai'an ont pu être libérés, aucun blessé n'étant à déplorer.

    Li Zhenhua était l'un des membres de l'escorte chinoise. Le 28 août 2012, quatorze pirates se sont approchés d'un navire de commerce à bord d'une petite embarcation. Li Zhenhua, à l'époque chef d'une équipe de combat d'élite, a sauté dans un hélicoptère, accompagné des membres de son équipe pour un vol de reconnaissance autour du navire arraisonné. Après quelques minutes d'observation, ils ont tiré quelques coups de semonce. Les pirates ont jeté leurs armes dans la mer avant de s'enfuir à bord de leur vedette.

    « Nous avons vécu des dizaines de cas critiques, et six fois nous nous sommes trouvés à moins de 100 mètres des pirates. On pouvait être touchés à tout moment par le feu nourri des pirates, mais aucun membre de notre équipe n'a reculé devant le danger », explique Li Zhenhua avec fierté.

    Assistance humanitaire

    Le 6 mai 2014, un bateau de commerce italien, l'Alatina, faisant route du port de Jebel Ali aux Émirats arabes unis au port italien de Salerne, a subitement ralenti. Il a émis un S.O.S., rapportant un départ de feu dans la cabine du capitaine de ce bateau transportant des voitures et dont l'équipage était composé de dix Italiens, de cinq Ukrainiens et d'un Roumain.

    Comme l'incendie ne semblait pas pouvoir être maîtrisé, les membres de l'équipage ont envisagé l'évacuation dans des canots de sauvetage. Les marins chinois ont immédiatement dépêché un petit navire au secours du vaisseau en détresse, non sans publier en temps réel des informations sur le péril et les résultats du secours. Une heure plus tard, les 16 membres de l'équipage prenaient pied, sains et saufs, sur le pont du navire militaire chinois Chaohu. Ils ont été installés dans la cantine des officiers où ils ont pu se restaurer et bénéficier d'une assistance médicale.

    Comme l'escorteur italien le plus proche se trouvait à 1 600 miles marins du bateau de commerce évacué, la flotte chinoise a pris contact, par l'intermédiaire du Centre national de secours de la mer de Chine, avec les gardes-côtes italiens. Les deux parties sont parvenues à la décision qu'un bateau de commerce de pavillon italien qui se trouvait à proximité accueillerait les membres de l'équipage pour les rapatrier. Avant de se séparer, le capitaine Antonio a remercié l'escorte chinoise en disant : « Nous n'oublierons pas les marins chinois qui ont fait du bon travail ! »

    Manœuvres militaires conjointes

    L'escorte chinoise a établi un mécanisme de partage d'informations et un système de rencontre des commandants avec les États-Unis, l'Union européenne et l'OTAN. Des manœuvres d'escorte conjointe ont été conduites dans le but d'accroître la capacité de sauvetage commun des bateaux en difficulté.

    Le 17 septembre 2012, les flottes chinoise et américaine ont effectué une première opération anti-pirate dans le Golfe d'Aden. Li Zhenhua assumait les fonctions de commandant de l'équipe tactique mixte. Lors des exercices d'abordage, Li constata que certains marins américains à la tête du défilé étaient plus lents à cause de leur grande taille, ralentissant ainsi l'ensemble de l'équipe. Il procéda à un réajustement de l'ordre des membres du commando, réduisant significativement la durée de l'assaut. Un amendement fort admiré par les Américains, qui se rendent bien compte que chaque seconde perdue peut coûter des vies. Les fiers soldats de l'oncle Sam ont dressé leur pouce pour signifier leur haute approbation du commandement de Li Zhenhua.

    Du 4 au 8 mars 2013, 14 pays dont la Chine, le Pakistan, les États-Unis et le Royaume-Uni ont participé à une opération multilatérale intitulée Paix-XIII au large de Karachi avec la participation de 24 navires militaires, 25 avions et des commandos de marine.

    Le 17 juillet 2014, les navires escorteurs de Chine et de l'Union européenne ont organisé des manœuvres anti-pirate sous le nom de code Venus-II dans l'ouest du Golfe d'Aden. Les deux parties ont fourni des commandants de l'opération en alternance, et exécuté sept types de manœuvres, dont le ravitaillement, la communication lumineuse et le tir de canon en mer.

    Selon Huang Xinjian, commandant de la flotte d'escorte chinoise, ces opérations conjointes ont permis aux deux parties d'accumuler une expérience précieuse pour améliorer la coordination dans la lutte contre la piraterie maritime, promouvoir les échanges et la coopération entre les navires de pays différents et au final, accroître la capacité d'action conjointe.

    Et autres missions encore...

    La flotte d'escorte chinoise soutient activement toute action visant à la paix mondiale. Lors d'une réunion du Programme alimentaire mondial (PAM), la Chine a promis de contribuer à la sécurité du transport du matériel humanitaire international en dépêchant une flotte d'escorte sur place. Il faut mentionner qu'auparavant, ces missions étaient à la charge de la flotte mixte de l'Union européenne.

    Le 24 mai 2014, le Nawa 3, sous l'escorte du navire chinois Changchun, approchait du port de Bosaso en Somalie. Il s'agissait de la huitième escorte de la marine chinoise parmi les navires qui transportent du matériel humanitaire du PAM.

    En septembre 2013, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et le Conseil de sécurité des Nations unies ont adopté une résolution en vue de détruire les armes chimiques de la Syrie. La Chine, la Russie, le Danemark et la Norvège ont missionné des navires militaires pour escorter ce convoi à risque.

    Le 7 janvier 2014, le départ a été donné à l'escorte de transport des armes chimiques composée d'une flotte mixte multinationale. Le navire chinois Yancheng est entré dans la mer syrienne pour y effectuer une patrouille. Le 22, Mme Sigrid Kaag, coordinatrice spéciale de la mission conjointe de l'OIAC-ONU, est montée à bord du Yancheng. Elle a beaucoup apprécié l'excellente capacité de gestion des cadres et le bon moral de l'équipage, sans oublier de faire l'éloge des performances et de la propreté du navire. « La Chine mérite l'admiration universelle, en envoyant un navire aussi moderne que le Yancheng. Cela montre sa détermination de se livrer au maintien de la sécurité régionale », a-t-elle déclaré.

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine