Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Les fabricants de camions profitent des opportunités des marchés étrangers
      2015-05-21 09:45:06  China.org

    Les fabricants de véhicules ont pris la voie rapide vers la réussite dans les pays d'Asie du Sud, affirme Wang Chao.

    On ne peut plus dire que l'industrie du camion chinois est atone, après que le secteur a souffert de baisses consécutives ces dernières années, tant sur le marché chinois qu'à l'étranger. Mais dans un contexte mondial de morosité, l'Asie du Sud forme aujourd'hui une lueur d'espoir.

    Les chiffres de l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) montrent qu'au premier trimestre 2015, les entreprises chinoises ont exporté 78 700 véhicules commerciaux, dont des camions et autobus, soit 5,3 % que l'année précédente.

    Toutefois, les entreprises qui exportent vers l'Asie du Sud-Est enregistrent des résultats plus impressionnants.

    Dongfeng Liuzhou Motor Co, un important fabricant de camions siégeant dans la région autonome Zhuang du Guangxi, a indiqué que son volume de ventes sur ce marché a augmenté de plus de 100 % en trois ans.

    L'année dernière, Liuzhou Motor a exporté 2922 véhicules, principalement des camions, pour un chiffre d'affaires de 101 millions de dollars. Ses principales destinations d'exportation sont le Vietnam, les Philippines et le Myanmar.

    Au premier trimestre, Liuzhou Motor a reçu des commandes de 1864 camions en provenance du Vietnam. La société estime que les commandes du semestre attendront sans difficulté les 3000 unités.

    Dong Yang, secrétaire général de la CAAM, a observé que cet essor est alimenté par la grande demande des pays d'Asie du Sud en camions, qui est elle-même due aux projets d'infrastructure de grande envergure dans ces pays.

    « Là où il y a une importante construction d'infrastructures, il y a une demande en camions », a-t-il résumé.

    Les analystes estiment que l'initiative « Une ceinture, une route » lancée par le gouvernement chinois, qui se concentre sur l'amélioration de la connectivité le long des anciennes Routes de la soie terrestre et maritime, a également stimulé la demande, car elle annonce de grandes constructions d'infrastructures.

    Ce phénomène pourrait être aussi alimenté par l'établissement de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, qui vise à financer la construction d'infrastructures en Asie, a noté M. Dong.

    Zhou Shaohua, directeur général de l'import-export chez Liuzhou Motor, a déclaré que plusieurs raisons expliquent que la société fasse du marché sud-est asiatique une priorité.

    « Tout d'abord, ce marché est proche de notre base de fabrication dans le Guangxi, donc les coûts de transport sont plus faibles », a-t-il déclaré. « Deuxièmement, l'Expo annuelle Chine-ASEAN dans le Guangxi fournit une plateforme qui permet à Liuzhou Motor et à ses clients d'Asie du Sud-Est de rester en contact étroit. »

    Les récentes politiques du gouvernement dans certains des pays membres de l'ASEAN ont aussi, d'une certaine manière, aidé les exportateurs de camions chinois.

    Certains exportateurs ont récemment tourné leur intérêt vers l'Asie du Sud-Est en raison des conditions économiques. Depuis l'année dernière, JAC renforce ses équipes de vente et de marketing dans la région pour améliorer ses services après-vente.

    Et récemment, Xuzhou Construction Machinery Group Co, ou XCMG, un fabricant de machines de chantier et d'automobiles siégeant à Xuzhou, dans la province du Jiangsu, a reçu une commande de 100 camions à benne tout terrain pour l'Asie du Sud-Est.

    Le marché sud-est asiatique donne de si bons résultats que Liuzhou Motor fait des projets ambitieux.

    « Notre activité à l'étranger représente seulement une fraction de notre chiffre d'affaires », a concédé M. Zhou, le directeur général. « La capacité de l'ensemble du marché sud-est asiatique est d'environ 30 000 camions, et nous espérons que nous pourrons en livrer 5000 cette année. »

    « Nous sommes confrontés à une concurrence féroce en Chine et nous nous démarquons quand même, donc il n'y a aucune raison que nous ne puissions pas nous attendre à d'encore meilleurs résultats en Asie du Sud-Est », a-t-il déclaré.

    Lorsque le gouvernement vietnamien a introduit des règles strictes contre les camions surchargés, Liuzhou Motor a modifié le moteur et le châssis de son modèle, de sorte que le véhicule puisse transporter la quantité maximale de marchandises sans causer de problème. Ce camion est ensuite devenu extrêmement populaire au Vietnam.

    Pour réduire encore les coûts, Liuzhou Motor est en pourparlers avec les gouvernements locaux pour ouvrir des usines d'assemblage en Malaisie et aux Philippines. Ces usines seront en mesure d'importer des pièces en provenance de Chine et d'assembler les véhicules localement, ce qui rendra les taxes douanières à l'importation bien moins lourdes.

    « Chacun des marchés d'Asie du Sud-Est est relativement petit, mais ensemble, ils forment un marché assez grand. Et ce marché relativement petit nous offre plus de souplesse que d'autres grands marchés comme la Russie et le Brésil », a déclaré M. Zhou.

    En Chine, Liuzhou Motor produit des voitures, des véhicules de sport, des véhicules à usages multiples et des camions. L'année dernière, la société a livré 280 000 unités.

    Mais M. Zhou a indiqué que l'entreprise n'exportera pas d'autres types de véhicules dans l'avenir proche. « Nous ne connaissons pas encore très bien le marché d'outre-mer, donc nous continuons à vendre nos poids-lourds d'abord », a-t-il indiqué.

    « Dans le futur, nous pourrions exporter plus de modèles à l'étranger. »

    Il a ajouté que quelle que soit la vitesse à laquelle l'entreprise se développe, elle doit veiller à ce que les concessionnaires locaux gagnent beaucoup d'argent, parce qu'ils sont les contributeurs fondamentaux au chiffre d'affaires de l'entreprise.

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Coucher du soleil à Heihe

    Chine : pratique du yoga dans un lieu touristique

    Les étudiants étrangers, vêtus de Hanfu, passionnés par la culture traditionnelle chinoise

    En images : Le Hong Kong UNESCO Global Geopark
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine