Wang Desheng, un retraité qui reproduit la Grande Muraille de Qi
  2015-04-28 08:59:34  cri

La Grande Muraille de Qi est un rempart érigé par l'Etat du Qi. Ce rempart est considéré comme la plus ancienne portion de la Grande Muraille de Chine. Une personne âgée a passé quatre ans pour reproduire enfin un tronçon de la Grande Muraille de Qi en plâtre. C'est bien l'histoire de Wang Desheng. « Il y a trois forteresses, les plus grandes et les plus connues sur la Grande Muraille de Qi, sont les forteresses Jinyangguan, Mulingguan, et Changchengpu. Pourquoi je voudrais reconstituer ces tronçons ? C'est parce que j'ai envie de montrer au public sa forme d'origine avec les détails. »

Wang Desheng, né en 1945, aime l'art dès son enfance. Depuis sa retraite il y a plus de dix ans, il a plus de temps pour son hobby. Il est doué en calligraphie, en peinture chinoise et en opéra. En 2011, il a créé une peinture de la Grande Muraille de Qi, qui a impressionné ses amis. C'est juste cette petite anecdote qui lui a donné l'idée de reproduire la Grande Muraille de Qi.

En accompagnant deux amis, Wang Desheng est parti en 2011 pour le district Changqing dans la ville de Jinan, où se trouve la fin ouest de la Grande Muraille de Qi. « Nous sommes d'abord arrivés à la montagne Dafengshan. Elle n'est pas haute, d'une altitude de plus de 400 mètres. Après être monté au sommet, nous avons constaté une très belle vue grandiose. Devant nous, la Grande Muraille de Qi était coupée par la montagne et les quatre tronçons ne sont pas liés. Les pierres sur la Grande Muraille étaient celles d'origine qui dataient de l'antiquité. Les ruisseaux de montagne se trouvaient des deux côtés de nous. Quand on regardait en-dessous, on a été impressionné par la profondeur. Il était impossible de grimper par là. »

En arrivant à une forteresse, Wang Desheng commence à observer le relief et à dessiner la situation géographique, l'emplacement des différents composants de la forteresse, ainsi que toutes les informations utiles sur la tour. Avec son crayon, la Grande Muraille réapparaît sur le papier. Wang Desheng ne peut pas quitter sa maison pendant longtemps, car son épouse Xing Zhizheng subit d'une grave maladie du cœur : « Il travaille du matin au soir, dès qu'il ouvre ses yeux jusqu'à aller au lit, au même rythme chaque jour. Ses cheveux sont devenus gris. Il n'est pas évident à son âge. Mais je le soutiens quand même pour qu'il se batte pour son rêve. »

Wang Desheng nous a montré une carte de la province du Shandong où il a fait des notes pour marquer la Grande Muraille de Qi. Il a parcouru pendant quatre ans ces tronçons de la Grande Muraille, et le voyage lui a coûté quelque 5 000 yuans. « C'est une carte de la province du Shandong, tu vois. J'ai coupé cette partie où se trouve la Grande Muraille de Qi, et je l'analyse en la divisant en de petits carrés. Voilà ce que je veux élargir, puisque je veux refaire tous les tronçons. La longueur d'un carré est d'un centimètre, et je l'élargirai jusqu'à 20 centimètres. Toute cette partie de Grande Muraille comprend au total 44 carrés. »

Après des études intenses, Wang Desheng a collecté des documents des dizaines de pages et a dessiné une douzaine de cartes. Au mois de mars 2014, il a décidé de commencer à reproduire le modèle de la forteresse Jinyangguan, qui se trouve sur la limite des villes de Jinan et de Laiwu. La taille de la miniature est d'un 50ème du vrai. Il a dépensé plus de trois mois sur ce modèle de la Grande Muraille de Qi, avec une longueur de 2,3 mètres et une largeur de 0,6 mètres. « Le principal matériel est du plâtre, et j'ai ajouté un peu d'adhésifs, sinon il sera facilement brisé. Il faut encore le colorer après avoir fabriqué le modèle pour qu'il ait l'air d'être ancien. Le modèle tout nouveau ne ressemble pas à un objet antique, non ? Le couteau est un outil obligatoire pour faire toutes ces gravures. Les morceaux seront ensuite assemblés selon le dessin du planning. Les poussières et l'odeur irritante des adhésifs nuisent à mon système d'inspiration et je tousse toujours quand je travaille pendant longtemps. »

Selon Wang Desheng, la partie la plus difficile du travail, est de fabriquer la tour sur la Grande Muraille. Il a essayé à maintes reprises pour faire chaque petite pièce. Et la fabrication de la tour a nécessité deux mois de travail.

Les tuiles sur la tour sont faites en papier ondulé coloré. On trouve même des petites lampes à l'intérieur de la miniature. En appuyant sur l'interrupteur, les lumières orages donnent l'impression du feu. Sur la forteresse Jinyangguan, on voit les portes rouges avec des clous d'or qui peuvent s'ouvrir. « Toute cette partie est faite en papier au lieu du bois. Il est difficile de sculpter le papier. (Cette porte peut s'ouvrir ?) Oui, tu peux ouvrir cette porte facilement. Il y a au total huit portes qui ont nécessité plus d'un mois de travail. Il faut faire attention aux détails : premièrement, la taille doit être convenable ; deuxièmement, ces portes doivent avoir des chambranles et des charnières comme de vraies portes. Les clous et les heurtoirs sont indispensables, puisque les anciennes portes étaient comme ça. »

Depuis quelques années, Wang Desheng a fait plusieurs fois le trajet complet à pied sur la Grande Muraille de Qi. Il a témoigné que peu de fortifications étaient bien protégées. La plupart des vestiges ont été endommagés.

Pour reproduire le mieux possible l'original de la Grande Muraille de Qi, Wang Desheng fait des recherches détaillées sur chaque tronçon de vestige au recours des services culturels locaux. Il espère que les prochaines générations puissent connaître la trace historique de la culture Qi-Lu à travers son travail. « Je ne connaissais pas la Grande Muraille de Qi avant de faire des recherches et de dessiner le plan. C'est au fur et à mesure que j'ai pris conscience que la Grande Muraille de Qi fait partie de notre patrimoine culturel prestigieux. Je fais des études sur la Grande Muraille de Qi, ainsi que sur la culture Qi-Lu, puisque la Grande Muraille de Qi est une partie composante de la culture Qi-Lu. Alors qu'est-ce que c'est la culture Qi-Lu ? Elle est une culture synthétisée qui comprend la poésie, la littérature, la danse, etc. Je fais des progrès au cours des recherches. Je connais petit à petit, un tas de choses que je ne savais pas. J'espère que le grand public pourra prendre ainsi, connaissance de la Grande Muraille de Qi. »

Wang Desheng nous a dit qu'il comptait d'accomplir les miniatures des huit tronçons de la Grande Muraille de Qi. Alors que le moyen financier devient un grand défi pour lui, tout comme le manque d'espace de travail. « Il n'y a plus d'espace ici, tu vois. Je ne peux plus faire des dessins ici. Et il me manque de l'argent. Je paie moi-même mon voyage de recherche, la nourriture, le logement, le transport… Et je dois acheter tous ces matériaux. Mes amis qui m'accompagnent paient eux-mêmes leur voyage, sinon je n'ai pas moyen de les financer. Malgré toutes ces difficultés, j'insiste toujours et je dépense tous mes sous pour cela. »

Aucune difficulté n'a vacillé dans la détermination, et la fermeté de Wang Desheng. Protéger la Grande Muraille, et reproduire ses miniatures c'est réaliser son rêve. Il va bientôt repartir pour parcourir la Grande Muraille de Qi à pied. Tout ça afin de faire des préparations pour reproduire tous les tronçons de la Grande Muraille de Qi.

Commentaire