Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Amour sans frontières
      2014-09-26 10:38:37  La Chine au présent

    À l'hôpital de Beijing, Zhang Bao fait un don de cellules souches hématopoïétiques pour un malade coréen. (CFP)

     

    Lors de sa visite à l'université de Séoul en Corée du sud, le président chinois Xi Jinping a parlé d'une greffe de moelle osseuse qui a eu lieu entre les deux pays. Nous avons retrouvé pour vous le protagoniste chinois de l'histoire.

    En 2008, un jeune Chinois nommé Zhang Bao se portait volontaire pour une greffe de moelle osseuse. Mais avant d'avoir pu faire le don, il fut gravement blessé dans un accident de la route. À l'époque, on venait de lui trouver un HLA identique : un malade sud-coréen. Pourtant, dès que Zhang Bao recouvra la santé, il fit comme il l'avait dit don de sa moelle osseuse. « Les heurs et les malheurs sont imprévisibles au cours de la vie. Mon aide n'est pas remarquable face à la grande détresse des autres », déclara-t-il alors avec modestie.

    C'est cette histoire à laquelle a fait allusion le président chinois Xi Jinping en juillet dernier, après son arrivée à Séoul pour une visite d'État.

    Jusqu'à aujourd'hui, les volontaires chinois ont fait 156 dons de moelle osseuse à l'étranger, dont 45 cas à l'intention de malades sud-coréens, un chiffre qui dépasse toutes les statistiques des autres pays. Cela montre dans un certain sens, l'amitié profonde qui existe entre le peuple chinois et le peuple coréen.

    Donner son sang, jusqu'à la moelle

    Né en 1981, Zhang Bao travaille à Wuhan. En 2008, il rentre dans sa province natale : l'Anhui, à Huainan, pour fonder une entreprise à l'invitation de son oncle Su Yi. Il est aujourd'hui responsable de la filiale du Jiangsu Jiuding Global Construction technology Group Co., Ltd à Huainan .

    C'est dans un bureau clair et ordonné que nous avons rencontré Zhang Bao. Équilibré et honnête, c'est la première impression que laisse ce jeune homme. Selon la description de Su Yi, « agir plus et parler moins » est tout à fait le style de son neveu.

    Jusqu'à présent, Zhang Bao a fait au total 15 dons du sang. Parlant du premier don au printemps de 2001 où il était en première année à l'Institut technologique de construction navale de Wuhan, il se rappelle : « Je ne l'ai pas fait de manière intentionnelle. J'ai vu un bus don du sang au bord de la rue pendant que je faisais du shopping avec des amis. Comme j'étais étudiant, je n'avais pas beaucoup d'argent pour aider les autres. Alors je me suis dit pourquoi ne pas faire un don de sang ? C'est une manière d'aider bénévole-ment... »

    Dès lors, il décide de faire un don de sang chaque semestre, et il continue de le faire même après son diplôme. En 2005, au cours d'un don de sang, il remplit un formulaire de demande pour devenir donneur de cellules souches hématopoïétiques. Au mois de mai 2008, le Korea Marrow Donor Program (KMDP) demande de l'aide à China Marrow Donor Program (CMDP) : un Coréen qui a contracté la leucémie depuis six ans, nécessite une greffe de cellules souches hématopoïétiques pour survivre. Après typage de 1,1 million d'échantillons de sang, il s'avère que Zhang Bao est le candidat unique.

    Au début, Zhang Bao était un peu inquiet quand les employés du CMDP lui ont demandé pour la greffe de moelle osseuse. En réalité, il ignorait la démarche. « J'avais entendu dire que cela faisait très mal », dit Zhang Bao. Il s'est renseigné par lui-même et a consulté le médecin, pour savoir clairement si le don de moelle osseuse aurait une influence sur la santé. Après explication détaillée du processus de traitement par le personnel du CMDP, les appréhensions de Zhang Bao se sont dissipées. Puis, soudain, plus de nouvelles...

    Donner pour sauver quelqu'un

    En mars 2009, Zhang Bao a eu un accident de voiture. Il a été gravement blessé, il a été hospitalisé pendant près d'un mois. Au mois de novembre de la même année, après des mois de traitements, le CDMP l'informe que le don de moelle osseuse peut se réaliser, et que le receveur sud-coréen se trouvait dans une situation critique.

    C'est cet accident de la route qui a fait prendre conscience à Zhang Bao de la fragilité et de la signification de la vie. Sa conviction de faire ce don de moelle osseuse se renforça. « Je suis le seul candidat. Sans hésitation, je veux sauver ce malade, c'est ce que j'ai pensé », nous raconte Zhang Bao.

    Le 14 janvier suivant, , Zhang Bao a été opéré dans un hôpital de Beijing durant cinq heures et demie pour lui faire une extraction de moelle osseuse. Selon la règlementation en vigueur, les informations sur le donneur et le receveur sont confidentielles, ainsi Zhang Bao ne connait pas la situation actuelle du receveur sud-coréen. Il ne peut qu'espérer que tout se passe pour le mieux pour lui. « Je ne crois pas que j'ai fait une chose extraordinaire. J'ai fait seulement ce que je devais faire, et je crois que les autres auraient pris la même décision que moi. Pour moi, c'est une sorte d'amour, sans frontières », nous confie Zhang Bao.

    « Je suis content mais surpris que le président Xi ait mentionné cette opération lors de sa visite en Corée du Sud », a-t-il ajouté. En effet, il n'avait jamais évoqué de cette affaire au cours des quatre dernières années.

    Le plaisir d'aider les autres

    En plus du don de sang et de moelle osseuse, Zhang Bao a mobilisé les employés de son entreprise pour réparer gratuitement le parc du cimetière des martyrs de Huainan. Par ailleurs, il offre une aide financière à une dizaine d'élèves issus de familles pauvres depuis 2004. Beaucoup d'enfants ayant reçu son aide lui ont écrit une ou plusieurs lettres de remerciements. « Malgré mon emploi du temps très chargé, j'ai pris le temps de lire attentivement chaque lettre des enfants et d'y répondre. » Il est persuadé que l'amour peut se diffuser et se prolonger. « J'espère que ces enfants travailleront bien pendant leurs études et possèderont un bon cœur capable d'aider les autres », nous a expliqué Zhang Bao.

    En 2011, celui-ci a été inscrit sur la liste des candidats pour la remise du prix « Bons Chinois », mais il garde toujours une attitude discrète. « On dit que les personnes gentilles et altruistes peuvent transférer de l'énergie positive. Je crois que nous devons nous efforcer de faire ce en quoi nous croyons fermement, conclut Zhang Bao. Il faut faire des actions significatives pour la société au cours de notre vie. Être capable d'aider les autres, c'est un grand plaisir. »

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Ouverture du Forum d'été de Davos à Dalian

    44e anniversaire du zoo du Singapour

    Chine : le Majestic Princess arrive à Xiamen

    Le chien le plus laid du monde
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine