Afrique, mon amour
  2014-09-18 10:58:37  La Chine au présent

Li Ling danse avec la tribu Hamer dans la vallée de l'Omo en Éthiopie.

 

Lors de sa visite en 2013 en Afrique, le président chinois Xi Jinping a fait part d'une histoire concernant un jeune couple de Chinois qui avaient connu l'Afrique à travers des émissions télévisées dans leur jeunesse. Ils aspiraient depuis à partir voyager en Afrique. À la première Saint-Valentin après leur mariage, ils sont allés en Tanzanie, destination de leur lune de miel. Ils y ont admiré les us et coutumes locales et la magnifique prairie de Serengeti. Après leur retour au pays, ils ont publié leurs aventures en Tanzanie sur leur blog. Ces dernières ont été lues par des dizaines de milliers d'internautes et ont reçu des centaines de commentaires. « Nous sommes vraiment tombés amoureux de l'Afrique. Nos cœurs ne pourront plus quitter cette terre miraculeuse... », disaient-ils alors...

Li Ling est l'héroïne de cette histoire. « J'étais bien sûr très émue en apprenant que j'ai été mentionnée par le président. C'était inattendu », se rappelle-t-elle. « Ce fut une expérience vraiment particulière. Elle m'a permis de réaliser mon rêve : écrire un livre. Ce sera intéressant de le relire quand je serai plus âgée », dit Li Ling, ravie.

Un récit pittoresque

Le 2 mars 2013, Li Ling et une dizaine d'autres personnes ont été invités à participer à la journée porte ouverte pour célébrer le premier anniversaire du compte Weibo MFAChinaAfrica du Département africain du ministère des Affaires étrangères chinois. Ils ont partagé leurs histoires relatives à l'Afrique et leurs visions du continent. Li Ling y a fait un récit pittoresque de sa lune de miel en Tanzanie, tout en exprimant son intention d'écrire un livre sur ce voyage.

L'histoire de Li Ling a attiré l'attention du Département africain. Son directeur, Lu Shaye, qui a préfacé le livre de Li Ling, y dit : « Lorsque nous avons réfléchi à ajouter des exemples de personnes réelles dans les discours, nous avons pensé à la lune de miel du couple de Li Ling. Bien qu'il soit ordinaire, il était représentatif et pouvait refléter la proximité naturelle entre les peuples chinois et africain. Enfin, leur histoire a été citée par le président Xi Jinping lors de son discours prononcé au Centre de conférences de Nyerere, en Tanzanie, et a reçu de francs applaudissements de la part de nos amis africains. »

Impressions de l'Afrique

Li Ling et son mari, tous deux amateurs de voyages, étaient déjà allés dans de nombreuses régions de la Chine. Après la cérémonie de mariage, organisée en octobre 2009, ils hésitaient sur le choix de la destination de leur lune de miel. Un soir, ils ont regardé un documentaire de la BBC, dont le thème était justement la prairie de Serengeti. « On dit que 80 % des scènes dans les documentaires animaliers sont tournées en Afrique, la majorité d'entre elles dans la prairie de Serengeti », dit Li Ling. Mon mari et moi avons immédiatement décidé d'aller en Afrique, en Tanzanie. »

« Beaucoup de monde lie l'Afrique avec la pauvreté, la guerre, les maladies et l'insécurité. Mais, en fait, j'ai découvert en Afrique des paysages naturels plus beaux et plus touchants que ce que je n'aurais pu l'imaginer. Les services et les infrastructures touristiques sont très développés. En plus des paysages merveilleux, ce qui me touche le plus est le respect qu'ont les locaux pour la nature », dit Li Ling. Leur conscience écologique dépasse de loin ce qu'elle imaginait.

C'est durant la fête du Printemps 2010 que le couple est allé pour la première fois en Afrique, mais seulement en Tanzanie. Lors de leur voyage, que ce soit leur cuisinier ou leur chauffeur, tous leur ont laissé une excellente impression. « Le chauffeur respectait strictement les règles du parc. Une fois, pour éviter de rouler sur l'herbe, il a effectué un long détour pour nous emmener voir des léopards. » Selon Li Ling, les Tanzaniens qu'ils ont rencontrés étaient très sympathiques. Lors de leur voyage, ils ont passé du bon temps avec leurs amis africains. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles ils sont ensuite revenus plusieurs fois en Afrique.

1 2
Commentaire