Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Rendre compte de la réalité chinoise au moyen de la fiction
      2014-08-12 10:31:05  La Chine au présent

    Philippe Muyl parcourt La Chine au présent. (WANG YU)

    Après Le Papillon, Philippe Muyl signe un deuxième succès avec la coproduction sino-française Le Promeneur d'oiseau. Un film tendre et poignant qui, en décrivant le quotidien des Chinois, porte à réfléchir sur la modernisation et ses revers.

    Lors du Festival international du film de Beijing organisé en avril dernier, le réalisateur français Philippe Muyl, mondialement connu depuis son œuvre Le Papillon (2002), a présenté son nouveau « bébé » Le Promeneur d'oiseau. Ce film, dont le tournage s'est principalement déroulé en Chine du Sud, dans une région peuplée d'ethnies minoritaires, a reçu lors de ce festival un prix d'exception décerné par l'organisateur.

    Philippe Muyl a commencé à apprendre le chinois il y a quelques années déjà. D'ailleurs, alors qu'il explorait les différentes régions chinoises et préparait son prochain film, il aimait prendre des notes en pinyin (phonèmes des caractères chinois) sur un calepin.

    Découvrir le sens profond de la vie

    En 2010, à l'occasion de la visite officielle en Chine de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, un accord concernant les coproductions cinématographiques sino-françaises a été signé à Beijing. La même année, la Chine et la France ont en outre ratifié un projet prévoyant la coproduction de huit films, projet qui stipulait que ces œuvres seraient considérées comme des « films locaux » en Chine comme en France. En d'autres termes, elles ne seront pas soumises aux quotas d'importation fixés par les deux pays.

    Parmi les huit coproductions susmentionnées figurait Le Promeneur d'oiseau. Philippe Muyl, qui lui-même était l'un des premiers à s'être lancé dans ce type de collaboration sino-française, était très enthousiaste. Il avait annoncé la nouvelle à tous ses amis : « Je vais aller en Chine tourner mon film ! »

    « J'aime passionnément la Chine. Filmer Le Promeneur d'oiseau dans ce pays signifiait beaucoup pour moi. La Chine a connu des changements spectaculaires en très peu de temps, ce qui a creusé le fossé qui existe entre villes et campagnes, un grand écart qui ne s'observe dans aucun autre pays du monde. J'admire la vie urbaine en Chine : moderne, énergique, frénétique. Après que je suis rentré à Paris, où je réside, j'ai eu le sentiment que je vivais dans un musée, tellement tout allait lentement en comparaison », plaisante le réalisateur.

    Le Promeneur d'oiseau raconte les aventures d'un grand-père et de sa petite-fille. Pour tenir la promesse qu'il avait faite à sa femme, depuis décédée, un vieux paysan dénommé Zhu Zhigen décide de quitter Beijing et de retourner dans son village natal de Yangshuo (région autonome zhuang du Guangxi) pour y libérer un oiseau âgé de 18 ans, son unique compagnon durant ses vieilles années. Ce long périple, il l'entreprend avec sa petite-fille de 8 ans, Ren Xing, jeune citadine pourrie gâtée. Ainsi se heurtent deux modes de vie aux antipodes, ce qui fait tendrement sourire les spectateurs tout en soulevant chez eux une profonde réflexion. Le film souligne que la Chine, comme beaucoup d'autres pays, mène au fil de son développement prospère une vie à 100 km/h : tout le monde s'affaire continuellement, sans même se poser une minute pour retrouver la paix intérieure.

    « Je voudrais qu'à l'issue du film, les spectateurs se demandent : quel est donc le sens de la vie ? En Chine notamment, en pleine révolution sociale, les gens sont au quotidien particulièrement occupés à leurs activités, mais négligent souvent les "choses du cœur", exprime Philippe Muyl. Le vrai sens de la vie réside-t-il dans la course à l'argent et à la gloire, ou plutôt dans la recherche des éléments spirituels et moraux hérités des valeurs traditionnelles ? Un point à méditer. Il me semble que tout est question d'équilibre. D'ailleurs, les Chinois ne placardent-ils pas le terme "harmonie"? »

    Liant les gestes à la parole, il imite une balance avec ses mains : « Mais comment trouver le juste équilibre entre la poursuite matérielle et la préservation de la culture ainsi que des valeurs traditionnelles ? C'est ce que nous devons tenter d'accomplir. »

    1 2
    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Du coton sur la route de la soie

    Shangcheng, quand l'art et le thé ne font qu'un !

    Défilé de lingerie de la marque française de design Vannina Vesperini à 798

    Népal : marathon pour le deuxième anniversaire du séisme dévastateur de 2015
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine