La nouvelle vie du peuple des Yi dans le village de Yakou
  2013-12-20 09:53:16  cri

Image : Jubu/CFP

 

Le village de Yakou se trouve au centre de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine. Sous l'administration du département autonome de Chuxiong de l'ethnie minoritaire des Yi, le village de Yakou est une agglomération des Yi où les us et coutumes nationaux ont été préservés.

Situé à une altitude de 2130 mètres, le village de Yakou jouit d'un paysage pittoresque. Mais les récoltes sont souvent mauvaises car la période de gel s'étend jusqu'à 140 jours par an. Le village de Yakou a longtemps été un village pauvre où le revenu annuel se situait en moyenne sous le seuil de 1500 yuans.

A partir de 2006, le département autonome de Chuxiong a décidé de développer le tourisme dans les villages des Yi, incluant le village de Yakou. Dès lors, les 350 foyers du village ont commencé à restaurer leurs maisons, tout en gardant leur aspect traditionnel national, pour en faire des chambres d'hôte. Depuis cette année-là, les recettes des villageois augmentent d'année en année.

Mme Zhou Lianying est une villageoise de 50 ans. Elle s'est mariée dans le village de Yakou il y a de cela 30 ans. Aujourd'hui sa fille cadette est partie du village pour aller vivre chez son mari. Mme Zhou mène une vie tranquille avec son époux et la famille de sa deuxième fille. Après les travaux des champs, Mme Zhou aide souvent sa fille à vendre le maïs grillé au bord de la rue. Pour attirer les touristes, Mme Zhou porte toujours les vêtements traditionnels des Yi qu'elle coud elle-même. Elle raconte qu'elle a appris à coudre les vêtements traditionnels des Yi quand elle était jeune fille. Malgré les années qui ont passé, elle n'a toujours pas oublié la technique. Mme Zhou Lianying :

« La plupart des jeunes filles d'aujourd'hui ne savent plus coudre les vêtements traditionnels de notre ethnie. Elles ne savent que broder sur des tissus. Une fois leur broderie finie, elles demandent toujours aux vielles de coudre des vêtements pour elles. »

Le petit commerce de maïs grillé rapporte un revenu mensuel de 4000 yuans à Mme Zhou Lianying et sa fille. Au milieu de la cour de leur maison, un grand arbre est recouvert de nombreux épis de maïs. Ce maïs jaune, récolté dans leurs champs, va sécher avec le temps. Quand Mme Zhou aura vendu tout son maïs frais, elle échangera le maïs sec contre du frais que les montagnards apportent à la foire.

Le commerce du maïs grillé se porte bien, il en résulte que Mme Zhou possède une maison bien équipée. Dans leur salon, on peut voir deux sofas, un téléviseur, un réfrigérateur et des équipements sonores. C'est sans aucun doute une maison moderne, comme celles qu'on voit dans les grandes villes. Mais un instrument musical accroché au mur nous rappelle que c'est une maison des Yi au village de Yakou.

1 2
Commentaire