Le satellite GOCE de l'ESA s'est désintégré à l'issue de sa mission
  2013-11-14 15:02:23  xinhua

(Image : CFP)

Le satellite GOCE de l'Agence spatiale européenne (ESA), chargé d'étudier la gravité, est rentré lundi vers 01h00 heure de Paris dans l'atmosphère terrestre et s'est désintégré dans la haute atmosphère, sans aucun dommage, a annoncé lundi l'ESA dans un communiqué.

Lancé en mars 2009, la Mission d'étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable (GOCE) a permis de cartographier les variations de la gravité terrestre avec une précision inégalée, ce qui sont cruciales pour étudier la circulation océanique, le niveau des mers, la dynamique glaciaire et l'intérieur du globe, a indiqué l'ESA.

La mission est arrivée au terme naturel de sa vie le 21 octobre lorsque ses ergols ont été épuisés. Au cours des trois dernières semaines, le satellite a progressivement abaissé son orbite.

Ce satellite, d'une masse de 1.100 kg, s'est en grande partie désintégré dans l'atmosphère, avec 25% de ses débris tombés sur la surface de la Terre, a fait savoir le communiqué.

"Le satellite GOCE, dont la masse s'élève à une tonne, ne représente qu'une petite fraction des 100 à 150 tonnes d'objets spatiaux de fabrication humaine qui rentrent dans l'atmosphère chaque année", a indiqué Heiner Klinkrad, chef du Bureau Débris spatiaux de l'ESA.

"En 56 ans d'exploration spatiale, quelque 15.000 tonnes d'objets spatiaux artificiels sont rentrées dans l'atmosphère sans blesser une seule personne à ce jour", a-t-il ajouté.

Commentaire