Tranquillité, mode d'emploi
  2013-03-20 09:22:26  cri

Mais réduire la ville de Haikou à une simple destination balnéaire, serait un grand tort. Tout au long de l'histoire chinoise, Haikou a été un important carrefour commercial. Sous la dynastie des Qing, Haikou était devenu l'agglomération des ressortissants chinois qui avaient fait fortune en Asie du sud. Ces bourgeois ont fait construire leurs maisons en combinant le style traditionnel chinois et celui de l'Asie du sud. Bref, ce sont des maisons de deux à quatre étages, avec un perron couvert, ressemblant à la galerie d'un cloître, qui donnent à Haikou son caractère unique. Ces maisons, alignées des deux côtés de la rue, forment ainsi une longue promenade couverte, qui offre aux habitants un abri du soleil ou de la pluie. De nos jours beaucoup de promenades couvertes ont été transformées en promenades commerçantes et elles sont très fréquentées par les touristes.

Si l'on compare Haikou à Sanya, l'autre grande ville touristique de la province du Hainan, on peut dire que la ville de Haikou est avant tout un haut-lieu pour les touristes chinois. Mlle Lin est l'une d'entre eux :

« La guide nous a expliqué qu'à Haikou, il y a plus d'habitants locaux qu'à Sanya. Donc le rythme de vie est plus lent ici. Les gens d'ici passent leur temps confortablement. D'après moi, Sanya est plutôt une ville internationale. Là-bas, on croise plutôt des touristes des quatre coins du pays ou du monde entier. Alors si vous cherchez plutôt des sensations de relaxation et de confort, Haikou doit absolument être votre premier choix. »

Pour beaucoup de Chinois, Haikou est un lieu de villégiature idéal. Dans le centre ville, on trouve facilement des maisons de thé, témoins d'une vie paisible. Et la maison de thé la plus populaire, c'est Laobacha, en français la maison de thé du vieux papa. M. Guan, un habitant de Hainan, nous donne sa version :

« D'après-moi, la maison de thé laobacha est le reflet de la mentalité des habitants de Haikou. Je dirais que c'est un lieu de rencontre sociale. On n'exige pas que vous ayez un certain statut à l'entrée, pas plus que la pratique des rites de table. Les boissons et les gâteaux y sont bon-marchés. Alors on peut se détendre totalement dans la maison de thé laobacha. C'est parce que les vieux monsieurs ou les hommes entre deux âges aimaient passer leur temps libre dans cette maison de thé par le passé, qu'on lui a donné ce nom : la maison de thé du vieux papa. Maintenant ce n'est plus le privilège des personnes âgées. Les jeunes aiment aussi se réunir dans cet endroit. Et le mieux, c'est qu'on peut recommander la même boisson sans payer à nouveau. »

Un endroit où il fait bon vivre, endroit où il fait bon voyager. Beaucoup de touristes sont envieux de la façon de vivre des habitants de Haikou, notamment ceux qui viennent des grandes villes comme Beijing ou Shanghai et qui subissent de fortes pressions dans leur vie quotidienne. Pour la plupart des habitants de Haikou, ils sont reconnaissants de ce qu'ils possèdent. Ils mènent une vie satisfaite et heureuse.


1 2
Commentaire