Les Miaohui ou comment vivre les fêtes populaires à la fête du printemps
  2013-02-22 17:19:45  cri

Le 9 février dernier, c'était la veille du Nouvel An chinois. L'avant-veille, le Temple de la Terre de Beijing avait lancé sa 28e foire du temple. Cette foire est l'une des plus prestigieuses en Chine. Dès l'entrée du Temple, les visiteurs pouvaient sentir l'ambiance festive qui l'animait : lanternes rouges accrochées aux branches, porches ornés de nœuds chinois traditionnels, décorations diverses sur les anciens remparts et des deux côtés de la rue des rangées de ginkgos. Cette année, c'est l'année du Serpent dans le calendrier lunaire chinois, et il n'était donc pas difficile de trouver des objets et des décorations relatifs à ce signe du zodiaque.

Lors de la cérémonie d'ouverture, Mme Zhou Haifeng, porte-parole de cette édition, a présenté le programme :

« Cette édition continue de mettre en valeur la culture traditionnelle. Elle sera principalement composée de représentations d'acrobaties, d'arts martiaux, de deux expositions, l'une sur l'île de Taiwan et l'autre sur la culture folklorique de Beijing, et de présentations sur les arts artisanaux. Tout cela pour satisfaire aux demandes de tous les publics. »

Beaucoup d'enfants se sont rendus sur les stands de jeux, comme celui du lancer d'anneaux. Comment ce jeu se déroule-t-il en Chine ? Le lanceur se tient sur la ligne de jet. Il lui suffit de lancer un anneau en fer ou en plastique sur les cibles. S'il peut entourer l'un des objets étalés par terre, souvent des jouets, il le gagne. Et en fait, ce n'est pas du tout facile !

1 2 3
Commentaire