Balade dans le grand Nord
  2013-01-21 09:43:18  cri

Pour les amoureux du grand Nord

Le 21 décembre 2012, c'était le solstice d'hiver. A cette date, dans la plupart des régions du Nord de la Chine, les températures sont constamment négatives. Cela reste toutefois supportable pour les populations locales. Mais, imaginez un froid extrême avec une température pouvant atteindre les moins 30°C voire moins 40°C. A votre avis, où sommes-nous ? Oui, dans le village arctique de la Chine, qui se trouve dans le district de Mohe. C'est l'endroit le plus froid, et le plus au nord du sol chinois. L'été n'y dure qu'un mois, et avant le mois d'octobre il y commence déjà à neiger. C'est pourquoi, sans aucune hésitation, les amoreux de sports d'hiver s'y rendent pour participer à une épreuve à pied.

Doudounes épaises, gants bien chauds, couvres-chefs rembourrés... tout le monde était armé jusqu'aux dents pour cette édition 2012. Car il fait si froid, qu'à chaque expiration, le souffle gèle. A 8h30, le départ était donné sur un circuit de 16km.

Parmi les plus de deux cent participants, se trouvaient certes ceux venus du Nord-est du pays, mais aussi certains habitants du sud :

« Je n'ai pas vraiment ressenti le froid. Je m'y adapte bien. Je viens de la province du Guangdong, où il fait à peu près 20°C. C'est-à-dire qu'il y a un écart de température de 50°C, entre ici et mon pays natal. Je suis ravi d'être au nombre des passionnés de cet exercice à pied. J'espère que davantage de touristes nous rejoindront et jouiront d'un hiver authentique. »

En parallèle de cette épreuve, les visiteurs ont la possibilité de pratiquer différents sports de neige. Raquettes et luges sont les deux principaux moyens de transport dans ce village. Scène banale ici, qui devient une épreuve sportive : raquettes aux pieds, un homme tire une femme assise sur une luge. La tâche semble difficile d'autant plus qu'ils doivent contourner plusieurs obstacles sur le parcours enneigé. Et ce n'est pas forcément évident pour tous les sportifs :

« Je ne me sens pas à l'aise avec les raquettes. Moi, c'est la première fois que j'utilise ce genre de chaussures. Quoiqu'il en soit, je trouve cette expérience très intéressante. »

Une autre compétition attire la foule : la fameuse « cascade de l'iceberg ». De quoi s'agit-il ? Les participants descendent le long d'un toboggan de neige et de glace, assez abrupt au sommet, qui se termine en pente douce au bord du fleuve Heilongjiang. Celui qui réussi la plus longue glissade est déclaré champion.

A 9h du soir, certains vrais passionnés de sport de neige n'avaient toujours pas sommeil. Et pour cause, ils étaient impatients de découvrir leur abri pour la nuit. Sac au dos, ils quittèrent le lieu d'hébergement pour se rendre... dans un igloo !

« Houaa, il fait moins 45°C à l'intérieur. »

Enthousiasmés, ils étaient contents de leur choix d'y passer la nuit. Bien sûr, chacun s'était muni d'un bon sac de couchage. Mais malgré les équipements, dans ce genre de situation, c'est le courage qui compte le plus. Faites-vous parti de ceux qui n'ont pas peur des températures extrêmes ? Alors, chers auditeurs, cap ou pas cap ?

1 2 3 4
Commentaire