Une fondation chinoise va aider les étudiants africains en Chine
  2012-12-25 15:52:54  peopledaily

La Fondation chinoise pour la Lutte contre la Pauvreté a pour ambition d'offrir une aide financière aux jeunes de talent mais démunis qui souhaitent suivre un cursus universitaire, comme ceux venant d'Afrique.

La fondation a aidé environ 100.000 étudiants issus de milieux défavorisés à terminer leurs études à l'université depuis le début du projet Nouvelle Grande Muraille en 2002, a déclaré dimanche He Daofeng, Vice-président de la fondation.

En raison de l'inflation, la fondation va augmenter l'allocation annuelle accordée aux étudiants défavorisés, qui passera de 2 000 Yuans aujourd'hui à 3 300 yuans (530 Dollars US), a-t-il dit.

Il s'est exprimé lors d'une cérémonie célébrant le 10e anniversaire du projet, organisée à Beijing.

Selon M. He, la fondation envisage d'étendre son projet caritatif en aidant les étudiants africains pauvres qui étudient dans les universités du continent chinois.

Chen Hongtao, Secrétaire général adjoint de la fondation, dit que la plupart des étudiants africains en Chine viennent de pays en développement et qu'ils peuvent avoir besoin de davantage d'aide que les étudiants des pays développés.

Il a ajouté que la fondation va conduire des recherches sur le nombre d'étudiants africains qui se trouvent en Chine, où ils sont, et la situation économique de leur famille. Les subventions accordées par la Fondation serviront principalement d'allocation de subsistance.

Zhang Hu a été parmi les premiers étudiants à recevoir un soutien financier de la fondation il y a 10 ans.

Ce fils aîné de parents agriculteurs du comté de Zhangbei, une région pauvre située dans la Province du Hebei, il fut grandement soulagé de recevoir une subvention de 2 000 yuans de la part de la fondation quand il s'est inscrit à l'Université Agricole de Chine à Beijing.

« Cette somme a résolu le problème de mes frais de subsistance pour toute ma première année », a dit Zhang, âgé aujourd'hui de 30 ans.

« Plus important encore, cela m'a fait me sentir moins coupable envers mes parents, qui avaient travaillé si dur pour gagner de l'argent destiné à l'éducation de leurs enfants », a-t-il dit.

Accablé par le fardeau des frais scolaires de ses deux enfants, le père de Zhang a dû accepter plusieurs emplois sur des chantiers et dans des usines pendant les vacances parce que les salaires sont à ce moment-là plus élevés que pendant le reste de l'année.

Faisant du travail manuel pendant des hivers froids, le père de Zhang a préféré souffrir de gelures aux deux pieds plutôt que d'acheter une paire de chaussures chaudes.

Zhang a déclaré qu'il a apprécié à sa juste valeur cette occasion de devenir le premier étudiant d'université de sa famille.

Il a aussi été fier de pouvoir se passer de l'aide financière de la fondation pour sa deuxième année à l'université grâce aux bourses accordées du fait de ses excellentes notes et des emplois à temps partiel qu'il a pris sur le campus.

La fondation a recueilli 269 millions de Yuans pour soutenir les étudiants dans le besoin ces dernières décennies. Depuis 2007, son aide financière a permis à plus de 21 000 élèves des écoles secondaires d'éviter d'abandonner leurs études à cause de la pauvreté.

Lors de la cérémonie, la Fondation a rendu hommage aux donateurs professionnels et privés pour leur soutien. La China Minsheng Banking Corp a été honorée en tant que principal bailleur de fonds, ayant donné plus de 62 millions de Yuans pour le projet.

La fondation a également invité Wu Guanyun, âgée de 90 ans, et son mari, à assister à la cérémonie.

Mme Wu a fait don de plus de 218 000 Yuans depuis 2003 pour le projet, aidant ainsi environ 100 étudiants pauvres.

« Je vais continuer de donner jusqu'à ma mort, et si je meurs un jour, mes enfants continueront », a déclaré Mme Wu, scientifique médicale à la retraite, qui habite Beijing.

Commentaire