404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/10/12/50s298292.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/08/13 05:37:07

Powered by Tengine
Retrouvez-nous sur
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/10/12/50s298292.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/08/13 05:37:07

Powered by Tengine
Web  french.cri.cn   
L'écrivain chinois Mo Yan a gagné le prix Nobel de Littérature 2012
  2012-10-12 21:49:47  cri

 

( Cliquez sur le bouton triangulaire pour jouer )

Jeudi soir à 19 heures, heure locale de Beijing, l'Adadémie de Suède à Stockholm, capitale de ce pays, a annoncé que le prix Nobel de Littérature 2012 est décerné à l'écrivain chinois, Mo Yan. M. Mo Yan est le premier écrivain de nationalité chinoise à décrocher le prix Nobel de littérature. Des personnalités des milieux littéraires chinois ont estimé que la victoire de Mo Yan est une confirmation de la littérature chinoise dans le monde et qu'elle promouvra le développement et le progrès de la littérature chinoise.

L'auteur Guan Moye, de son pseudonyme Mo Yan, est né en 1955 et a grandi à Gaomi dans la province du Shandong dans l'est de la Chine. Ses parents étaient agriculteurs. Agé de 12 ans lors de la Révolution culturelle, il a quittgé l'école pour travailler, d'abord dans le secteur agricole, puis dans une usine. En 1976, il a rejoint l'Armée de libération populaire et c'est à cette époque qu'il a commencé à étudier la littérature et à écrire. Il a publié sa première nouvelle dans un journal littéraire en 1981. Sur la scène littéraire chinoise, Mo Yan est un écrivain de caractère. Ses principales oeuvres comprennent entre autres « Une femme aux gros seins et aux fesses rebondies », « La Grenouille », « Hong gaoliang jiazu (en français le Sorgho rouge) », « les 41 coups de canon ». Son roman « Hong gaoliang jiazu » a été traduit en une vingtaine de langues et publié à travers le monde ; le roman « La Grenouille » a obtenu en 2011 le prix de littérature Maodung, la plus haute distinction sur la scène littéraire chinoise.

Lorsque l'Académie de Suède a annoncé le nouveau lauréat du prix Nobel de Littérature 2012, l'écrivain chinois Mo Yan était à Gaomi dans la province du Shandong, son pays natal, d'où le romancier s'est inspiré pour plusieurs de ses oeuvres.

Après être au courant de sa victoire, Mo Yan n'a pas estimé que la victoire est une grande chose. Ecoutons le :

« Je ne considère pas l'obtention du prix comme une grande chose. Il s'agit d'un prix seulement. Le fait que j'ai gagné ce prix ne signifie pas je suis le meilleur écrivains en Chine. Je sais parfaitement que je n'étais pas le mieux placé en matière de qualification parmis les écrivains chinois. Il y a un très grand nombre de bons écrivains et je ne figure pas dans le haut du classement. J'ai obtenu heureusement ce prix, et je doit bien travailler du fait que ce qui est le plus important pour un écrivain, ce sont ses oeuvres au lieu de son prix. »

Cet écrivain paysans a un fort sentiment de la terre. Le secrétaire permanent de l'Académie de Stockholm Peter Englund a déclaré que Mo Yan, avec un réalisme hallucinatoire, mêle conte populaire, récit historique et contemporain ». Cela transparaît clairement dans son roman « Mourir de fatigue ».

L'attribution du prix Nobel de littérature à Mo Yan a entraîné aussi une grande attention des milieux littéraires chinois. Plusieurs écrivains chinois dont Wang Meng et Han Shaogong se sont réjouis que Mo Yan a gagné le Prix Nobel de Littérature en estimant que ce prix décerné à Mo Yan montre que des écrivains contemporains chinois et des succès de la littérature contemporaine chinoise font l'objet de l'attention du monde.

M. Cai Hui, directeur de la rubrique culturelle du journal du matin de Beijing, a déclaré que l'obtention du prix Nobel par Mo Yan promouvrait probablement le développement de la littérature sérieuse chinoise et apporterait d'avantage d'opportunités aux jeunes écrivains.

Mo Yan a dit que pour le moment, il est en train de préparer des oeuvres sur la guerre et la famille sans oublier des pièces théâtrales. Il a ajouté qu'il continuera à écrire minutieusement des histoires de l'homme.

« J'écrirai minutieusement la vie des gens et leurs sentiments et je continuerai à les décrire sur une hauteur d'un angle de vue des gens. »

Commentaire
Annonce
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/10/12/50s298292.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/08/13 05:37:07

Powered by Tengine
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/10/12/50s298292.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/08/13 05:37:07

Powered by Tengine
RCI vous propose
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/10/12/50s298292.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/08/13 05:37:07

Powered by Tengine
© Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine