La salle de concert de la Cité interdite a accueilli le Poème harmonique
  2012-05-21 17:12:26  cri
Samedi 19 mai à Beijing, la musique baroque italienne a résonné dans la Salle de concert de la Cité interdite.

Avec des oeuvres de Claudio Monteverdi et de Francesco Manelli, le public de Beijing a suivi les chanteurs-acteurs dans les ruelles et palais de Venise.

Les averses n'ont pas arrosé l'enthousiasme des fans de la musique baroque de la capitale chinoise. L'ensemble a rejoué Lamento di Madama Lucia en rappel.

Où se trouve la necessité de la musique baroque dans notre société moderne ? Vincent Dumestre, chef, luthiste, guitariste de l'ensemble a expliqué : « C'est notre société qui impose un rythme, mais ce sont pas les être humains. Je pense que les hommes et les femmes ont besoin de cette douceur, cette tendresse......de ce rythme lent et de cette mélancolie. Notre société évolue, la technique évolue. Le monde va de plus en plus vite, mais les hommes et les femmes ont besoin de ce calme et cette harmonie qu'il y a dans la musique. Je pense tout simplement, que quand ils le trouvent, ils en profient. »

Cette représentation, dans le cadre de la deuxième édition de la saison baroque en Chine , était présentée par le groupe Poly.

Créé en 1998 par Vincent Dumestre, le Poème harmonique est l'un des ensembles qui sait sublimer la musique baroque. Vincent Dumestre enrichit la qualité de ses œuvres en invitant comédiens et danseurs à se joindre aux musiciens et chanteurs afin de créer des œuvres complètes d'un pouvoir envoutant exceptionnel !

Commentaire