404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/04/09/361s276724.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/07/04 20:06:26

Powered by Tengine
Retrouvez-nous sur
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/04/09/361s276724.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/07/04 20:06:26

Powered by Tengine
Web  french.cri.cn   
La culture chinoise et ses influences sur la diplomatie chinoise
  2012-04-09 16:38:03  cri

Comment décrypter la diplomatie chinoise ? C'est la question que s'est posée le chercheur singapourien Zheng Yongnian. C'est le directeur de l'Institut de recherche sur l'Asie de l'Est de l'Université nationale de Singapour. Il vient de publier sur son blog un article intitulé l'Environnement géoculturel de la diplomatie chinoise d'aujourd'hui. Il y analyse la stratégie diplomatique de la Chine, sous un angle culturel. Pour Zheng Yongnian, la différence de culture ou de civilisation, en elle-même, ne va pas forcément aboutir à des conflits ou à des guerres. Mais, s'il y a une interraction intense entre des pays de cultures ou de civilisations différentes, d'énormes énergies verront le jour. Des énergies à la fois de coopération, mais aussi de conflits. L'exemple qu'il cite, c'est celui des civilisations chrétiennes et islamiques. Cette théorie du choc des civilisations a été avancée par un professeur de Havard, Samuel Huntington, dans les années quatre-vingts dix. Cette théorie de l'influence des cultures sur les relations internationales a suscité des polémiques dans le monde entier.

Aux yeux de Zheng Yongnian, les cultures influencent les relations internationales dans deux aspects. En en premier lieu, il estime que la culture est un mode de pensée. Et quand deux modes de pensée se rencontrent, des conflits, fatalement, risquent de faire leur apparition. En matière de politique internationale, ces modes de pensée sont différents suivant les pays, qui ont des cultures différentes. Une stratégie défensive dans une culture donnée, est peut-être considérée comme une stratégie agressive dans une autre. Voilà une des premières influences de la culture sur les relations internationales.

En second lieu, la culture peut aussi servir de source ou de moyen. Les pays peuvent utiliser leur culture comme un moyen de mobilisation. La culture aura alors d'innombrables influences sur les relations internationales. Par exemple, bien que l'islam soit une culture pacifique, une fois récupérée par des intégristes, la doctrine musulmane est déformée. Cette interprétation faussée devient un terreau spirituel pour le terrorisme. Un autre exemple : le nationalisme. Depuis sa naissance, le nationalisme a été utilisé par les gouvernements de nombreux pays et constitue la source culturelle de conflits internationaux ou civils.

Zheng Yongnian fait notamment une comparaison entre la diplomatie chinoise et américaine au plan culture. Il rappelle que la Chine a une histoire de plusieurs millénaires. Résultat, selon lui : les Chinois ont une conception globale de l'histoire et une vue très large des phénomènes historiques. Les Chinois ont donc l'habitude d'aborder les questions sur le long terme et d'un angle très général. Et aussi pour cette raison, le concept chinois diffère de celui des Américains. Pour un Chinois, la raison est souvent liée à la conception de l'histoire. Alors qu'aux yeux d'un Américain, la raison, ça veut aussi dire maximiser ses intérêts à court terme.

Alors cette « raison chinoise », comme on l'appelle, se manifeste dans quels domaines ? On en a une bonne illustration dans les dossiers internationaux. Les Chinois ont souvent l'air très patients, de joueur la montre, de prendre leur temps... Les Occidentaux pensent que les Chinois font exprès de traîner en longueur, de maintenir un statu quo. Mais en réalité, la Chine veut trouver une solution plus rationnelle aux problèmes. Les Chinois considèrent les problèmes comme des problèmes en évolution. Si l'évolution est continue, on peut, selon cette mentalité chinoise, toujours trouver une solution. En général, pour les problèmes qui constituent véritablement des casse-têtes, les Chinois règlent ces problèmes plus tard dans le temps. Le plus important, aujourd'hui, est de contrôler ce problème afin d'éviter qu'il n'explose. Autre caractéristique de cette diplomatie chinoise : les Chinois aiment bien adopter un profil bas.

Alors aux yeux de nombreux observateurs occidentaux, ce « profil bas » de la Chine n'est qu'une stratégie temporaire. Les Chinois, dès qu'ils en auront les moyens militaires, auront une stratégie plus menaçante... Mais pour Zheng Yongnian, en tout cas, pas du tout. Ce profil bas adopté par la Chine est, selon lui, une stratégie permanente. La Chine a nommé cette stratégie par différentes expressions, comme « l'émergence pacifique » ou encore le « développement pacifique »... Adopter un profil bas est également la conséquence d'une diplomatie défensive qui date de plusieurs millénaires. Le meilleur exemple de cette diplomatie défensive est la Grande Muraille.

Pour éviter les attaques des ennemis extérieurs, les Chinois ont construit la Grande Muraille pour se protéger. Bien que cette Muraille, finalement, n'ait pas été efficace dans le temps, elle est quand même représentative de la culture chinoise. Cette culture défensive se remarque aussi dans le développement militaire chinois. Le caractère chinois « wu » qui veut dire « kung-fu » ou « militaire », est composé par de deux caractères. Le caractère « arrêt » et le caractère « arme ». Les Chinois utilisent donc des armes principalement pour se défendre. La défense et la non-aggression sont caractéristiques de l'histoire militaire chinoise. Rarement la Chine porte le premier coup pour vaincre l'ennemi. C'est la différence avec les Etats-Unis, l'Union Soviétique, l'Allemagne ou encore le Japon d'avant la deuxième Guerre mondiale. Tous ces pays là ont ou avaient des visions hégémoniques...

Commentaire
Annonce
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/04/09/361s276724.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/07/04 20:06:26

Powered by Tengine
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/04/09/361s276724.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/07/04 20:06:26

Powered by Tengine
RCI vous propose
404 Not Found

404 Not Found

The requested URL was not found on this server. Sorry for the inconvenience.
Please report this message and include the following information to us.
Thank you very much!

URL: http://french.cri.cn/720/2012/04/09/361s276724.htm
Server: n_2_208
Date: 2020/07/04 20:06:26

Powered by Tengine
© Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine