Un cuisinier chinois fabrique une jeep avec moins de 5 000 yuans !
  2011-12-15 15:08:41  peopledaily

Devant le restaurant « Laoshangpin » (vieilles marchandises) dans un bourg de Zigong (province du Sichuan) se réunissent tous les jours un grand nombre de personnes curieuses qui ne viennent pas pour manger, mais pour voir une jeep construit par le chef.

Mesurant deux mètres de long pour 1,5 mètre de haut, cette voiture équipée de 2 sièges a un volume semblable à celui d'un kart. Mais elle possède presque tous les équipements d'une voiture ordinaire: Fonctionnant à l'essence, elle peut rouler au maximum à 30 km/heure. La seule différence est dans le démarrage : comme le moteur est transformé depuis celui d'une moto, il faut la faire démarrer par derrière avant de sauter dans le siège.

La jeep a été construite par Qu Zhibo, chef et patron du restaurant. Il a dépensé 4 000 yuans (483 euros) pour acheter des pièces détachées et les a montées en 3 ans, en en faisant son "jouet".

."Je suis fan de l'armée et mon design s'inspire des voitures blindées", a dit M. Qu. "J'ai pensé la peindre en camouflage pour la faire ressembler à une vraie. Pentant 3 ans, j'étais nuit et jour dessus, je suis complètement obsédé et j'ai dépensé presque 4 000 yuans pour les parties de la voiture. Si j'avais ajouté la peinture, ça serait monté à 5 000 yuans".

Qu Zhibo a construit sa Jeep uniquement pour s'amuser devant son restaurant. "Quelquefois, je prête mon véhicule aux autres mais je leur conseillé de ne pas rouler sur la route pour éviter les accidents."

Selon Fu Xiao, de la police de la circulation de Zigong, les voitures qui n'obtiennent pas l'autorisation de fabrication du pays ne peuvent pas demander de licence. Et une fois que la police les découvre sur la route, elle peut donner une amende aux conducteurs ou confisquer ces voitures. Mais si la voiture est faite pour un seul intérêt personnel, que le propriétaire la traite comme un modèle ou un jouet et l'utilise seulement dans sa cour et ne menace pas la sécurité routière, la police de la circulation fermera les yeux.

Commentaire