Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine a lancé le module spatial « Tiangong-1 » pour l'établissement d'une station spatiale chinoise
      2011-09-29 22:33:17  cri

    « Tiangong », mot chinois qui signifie le palais céleste, est beau et mystérieux dans l'impression traditionnelle des Chinois. Dans beaucoup d'oeuvres classiques chinoises, les immortels habitent dans le « Tiangong » et ils sont le maître de tout. Depuis l'antiquité, ce vocabulaire chinois représente le rêve et la recherche des Chinois pour l'extraespace. L'aéronef cible baptisé « Tiangong-1 » a été lancé aujourd'hui à 21 heures 16, heure de Beijing dans le centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine. Il s'agit d'un important pas franchi vers la création d'une station spatiale chinoise.

    L'aéronef cible « Tiangong-1 » est, selon le sens de ce nom, la cible à poursuivre dans l'espace. Après son lancement à la fin du septembre, il attendra, durant deux ans dans l'espace, des amarrages pour renonctrer respectivement les vaisseaux spatiaux Shenzhou-8, Shenzhou-9 et Shenzhou-10.

    Dans le processus de la construction de la station spatmiale chinoise, « Tiangong-1 » est la forme embryonnaire du laboratoire spatial chinois. Cet aéronef en frome d'un cylindre pèse environ 8,5 tonnes. Sa principale mission est d'effectuer des ammarages dans l'espace pour rencontrer des vaisseaux spatiaux Zhenzhou.

    Zhou Jianping, concepteur en chef de l'ingénierie des vols spatiaux habitaés de la Chine, a déclaré :

    « Nous lançons le module laboratoire spatial « Tiangong-1 » et le vaisseau spatial Shenzhou-8 pour effectuer le premier amarrage dans l'espace. L'amarrage et la rencontre constituent une des importantes tâches de la deuxième phase de l'ingénierie des vols spatiaux habités de la Chine. La tâche de la sortie du cosmonaute dans l'espace avait été accomplie par le vaisseau Shenzhou-7 après la réussite de la première phase de l'ingénierie qui est consacrée aux techniques sur aller-retour du vaisseau habité. L'amarrage spatial est une base pour la construction de notre station spatiale. »

    Le module laboratoire spatial « Tiangong-1 » de 8,5 tonnes, d'une longueur de 10,4 mètres et d'un diamètre maximal de 3,35 mètres est, pour aujourd'hui, l'aéronef spatial le plus grand et le plus lourd de la Chine.

    D'après la forme extérieure, « Tiangong-1 » est un gros cylindre. Cet aéronef cible est composé d'une cabine d'expérimentations et d'une cabine de ressources. La plus importante fonction du module « Tiangong-1 » est d'accomplir des tests d'amarrage pour accueillir le vaisseau spacial. A cet effet, à la partie antérieure de la cabine d'expérimentations sont installés un dispositif d'amarrage et des appareils de mesure et de télécommunications, qui sont le mécanisme clé pour unir le « Tiangong » et le vaisseau spatial.

    « La cabine de ressources est une cabine où des cosmonautes vivent et travaillent. Elle peut fournir un environnement de vol habité y compris l'humidité, l'oxygène, l'air, le bruit... En outre, la cabine d'expérimentations possède des sacs d'expérimentation dans lesquels on peut faire des expérimentations médicales. On peut faire encore d'autres expérimentations. A la parite antérieure, il y a un dispositif qui est chargé de s'amarrer au vaisseau spatial .»

    L'amarrage est un maillon clé des tecnologies aérospatiales. Il s'agit d'un processus de l'arrivée, à un même moment et à la même position dans l'espace, de deux ou de plus de deux aéronefs spatiaux sous la coordination des paramètres des orbites. La rencontre est signifie la connexion, sur la base de l'amarrage et par le mécanisme de couplage spécial, de deux aéronefs spatiaux. Du fait de leur signification importante, l'amarrage et la connexion dans l'espace deviennent une des trois grandes technologies fondamentales pour le programme des vols spatiaux habités. Pour le moment, il n'y a que les Etats-Unis et la Russie qui maitrisent l'ensemble des techniques sur l'amarrage et le couplage dans l'espace.

    Zhou Jianping a déclaré :

    « l'aéronef cible qui est le module spatial inhabité « Tiangong-1 » peut voler deux ans dans l'espace. Durant cette période, il pourrait soutenir trois tests d'amarrages, et nous arrangerons alors trois amarrages expérimentaux. »

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine