Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La nouvelle technique d'irrigation permet à l'agriculture du Xinjiang de prendre son essor
      2017-08-10 20:05:28  cri
    Est-il possible de cultiver du riz dans les chams arides ? C'est incroyable mais vrai. Récemment, notre journaliste a découvert avec surprise cette scène lors qu'il réalisait une interview dans la ville de Shihezi dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Dans une plantation de 40 hectares de rizières, il n'y a pas d'eau, pourtant, les jeunes plantes poussent avec plein de vigueur. Comment peut-on transformer les terres arides en rizières, le corps de l'armée de production et de construction du Xinjiang dispose certainement des astuces secrètes. En plus, cette technique d'irrigation économe en eau de Xinjiang a été introduite dans de nombreux pays asiatiques.

    Pour cultiver les rizières dans la zone de démonstration Tianye de la ville Shihezi du Xinjiang. On mise sur la technique d'irrigation en goutte à goutte sous la membrane, cette technique a été initié par le groupe Tianye du Xinjiang, entreprise relevant du corps d'armée de production et de construction du Xinjiang. Elle consiste à pratiquer le goutte-à-goutte aux produits agricoles, et permette à l'eau d'arriver jusqu'à la racine des plantes. Couverte de la membrane, l'évaporation de l'eau est fortement diminuée. Chen Yinfeng, chercheur de l'Institut des recherches agricoles du groupe Tianye du Xinjiang nous a dit :« Le premier avantage de cette technique c'est d'économiser de l'eau, la membrane et les tuyaux permettant de réaliser le goutte-à-goutte a remplacé la traditionnelle technique d'irrigation, par rapport à cette dernière, la nouvelle technique permet d'économiser environ 60% de l'eau. Du semis à la récolte, généralement, pour chaque 0,07 hectare on a besoin de plus de 2000 mètres cubes d'eau, et pour nous, 650 mètres cubes d'eau, suffisent largement. C'est un avantage très évident. Deuxième avantage, c'est d'économiser le coût de production et l'investissement, avec la nouvelle technique, on n'a pas besoin de creuser des canaux et élever des terres entre les champs, cela a permis d'économiser 10% de terre, et d'augmenter le taux d'utilisation de la terre. En plus, on a réalisé la culture de mécanisation, on traite les graines à travers les techniques mécaniques, et la récolte aussi, cela a permis de réduire fortement le coût de production. »

    Le corps d'armée de production et de construction du Xinjiang a pour objectif de développer les régions frontalières qui disposent actuellement plus de 170 fermes, dont la plupart sont dispersés au bord du désert, et la terre y est souvent stérile, et souffre d'une pénurie d'eau. L'histoire de développement du dit corps est en fait celle de rechercher un taux d'utilisation plus élevé de l'eau. Avec le soutien important du corps, le groupe Tianye du Xinjiang a introduit et a maîtrisé les techniques en la matière, et en se basant sur celle-ci, ils ont développé le système d'irrigation énorme en eau aux couleurs chinoises, cela a permis aux 1 250 mille hectares de champ cultivé relevant du dit corps de réaliser un développement durable. Zhou Jun, l'un des responsables du groupe Tianye nous a dit :« Des années 80 à 90, nous avons procédé à des expériences en matière de la technique d'irrigation concernant l'épargne en eau, surtout l'utilisation dans les champs vastes. De nombreuses techniques font partie de la culture sous serres, celle des fleurs, certaines plantes spécifiques, mais pour régler une fois pour toute le problème de pénurie d'eau, tout en développant l'agriculture, le plus important c'est de rendre cette technique abondante en eau utilisable dans tous les champs. Donc, on a continué à faire des recherches, et finalement on a eu la technique consistant au recyclage des tuyaux à usage unique utilisés dans l'irrigation. »

    La généralisation de la technique d'irrigation énorme en eau a fortement augmenté la production agricole du dit corps, en même temps, grâce à cette technique, le dit corps arrive à économiser un milliards de mètre cube d'eau chaque année, le taux d'utilisation des ressources en eau a fortement élevé, l'environnement écologique de l'agriculture du Xinjiang  a été également amélioré.

    La manipulation d'équipements est facile à réalisée, et ce qui a permis d'économiser le coût humain. Liu Bingyong, employé du dit corps, a cultivé 27 hectares de champ de cotons grâce à la technique d'irrigation sous membrane, il a dit aux journalistes :« Quand on pratique l'irrigation sous membrane, cela économise le coût des ressources humaines et la ressource en eau, par exemple, pour irriguer sept hectares de terre, une main-d'œuvre féminine, suffit largement, avant, pour la réaliser il fallait 4 ou 5 hommes,  des fois, ça ne suffisait même pas, il fallait engager encore de la main-d'œuvre, et le rendement moyen a augmenté aussi, le preuve :notre revenu est doublé par rapport au passé. »

        

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine