Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La route du développement parcouru par les pasteurs de la steppe Wulanmaodu
      2017-08-08 20:31:53  cri
    La steppe Wulanmaodu se situe dans le Nord-Est de la région autonome de la Mongolie intérieure. Avec une superficie de 8 000 km², la steppe Wulanmaodu est considérée depuis longtemps comme la plus belle steppe de la région. Depuis la fondation de la région autonome de la Mongolie intérieure, la vie du peuple local a témoigné d'un énorme changement pendant 70 ans. Notre journaliste s'est rendu dans la steppe Wulanmaodu avant le 70ème anniversaire de la région autonome, pour découvrir la vie actuelle des pasteurs de la steppe.

    Agé de 88 ans, le pasteur Baodelige'er se repose sur le lit dans sa chambre, dans sa maison blanche construite il y a quelques années. Son petit-fils le ramène de voyage il s'était rendu dans la ville frontalière Manzhouli, à environ 500 kilomètres de chez lui. En tant que père et grand-père d'une grande famille, Baodelige'er, qui est en bonne forme, est très content de sa vie d'aujourd'hui. Il travaillait dur quand il était jeune, mais arrivait tout juste à joindre les deux bouts.

    « Je n'avais littéralement rien avant 1947. Je dois remercier le président Mao, qui a changé ma vie. »

    Le 1er mai 1947, la région autonome de la Mongolie intérieure était officiellement fondée à Wulanhaote. A ce moment-là, Baodelige'er n'avait que 18 ans. Il avait construit lui-même un bâtiment simple en bois. C'était son premier domicile.

    En 1983, la politique de la réforme et de l'ouverture était entrée en vigueur dans la steppe Wulanmaodu. Grâce au système de contrats forfaitaires, les pasteurs avaient signé des contrats avec l'autorité locale, pour élever leur propre bétail et utiliser les prés partagés. Baodelige'er et son fils aîné, Meng'e'er'dun, ont été chargé d'élever plus de 300 moutons, ce qui leur a permis une augmentation considérable des revenus de sa famille.

    « Après l'année 1983, c'est sûr qu'on gagnait plus si on travaillait plus. Un agneau coûtait environ 20 yuans dans les années 80. On pouvait gagner plus de 2000 yuan si l'on arrivait à vendre plus de 100 agneaux. Le prix de la viande de mouton a été augmenté dans les années 90. On gagnait encore plus. »

    La famille de Baodelige'er est travailleuse. Meng'e'er'dun a dépensé 70 milles yuan en 1991, pour construire une nouvelle maison pour toute la famille. Ils élèvent actuellement plus d'un millier de moutons, une centaine de chevaux, et plus de cent taureaux. Seule la vente des agneaux procure un revenu d'environ 200 milles yuan.

    Cette chanson a été écrite en 1952 par un compositeur de l'ethnie mongole, qui décrit le beau paysage de la steppe Wulanmaodu, elle est très populaire en Chine. Ces dernières années, les hauts et les bas du marché de la viande de mouton ont causé pas mal de problèmes par rapport à l'augmentation des revenus des pasteurs de la steppe. De plus en plus des habitants se sont rendu compte, que les beaux paysages de leur pays natal sont également une richesse unique.

    Agé de 37 ans, E'erdemutu et sa famille élèvent aussi plus d'un millier de bétail. Son pré se situe juste à côté de la route accessible à la ville touristique A'ershan. Il a trouvé il y a quelques années, que de plus en plus de touristes étaient attiré par les paysages de la steppe Wulanmaodu. Il a donc transformé sa prairie en un petit jardin de loisir, où les touristes peuvent loger, manger, faire du cheval, et tirer des flèches. La saison d'ouverture annuelle de son jardin ne dure que de juin à septembre, mais ces quatre mois lui apporte un revenu considérable :

    « Le revenu brute de mon jardin a atteint plus de 600 milles yuan, représentant environ 70% ou même 80% des revenus totale de ma famille. C'est sans doute plus fatiguant qu'avant, mais je suis content. »

    Wulanmaodu Sumu a été nommé en mars 2017, par la Commission nationale des Affaires ethniques, « Village spécifique des ethnies minoritaires ». Selon le secrétaire du Parti communiste chinois de Wulanmaodu Sumu, Guan Haizhong, le gouvernement local s'efforce de promouvoir davantage le tourisme, afin d'augmenter environ 15% les revenus des pasteurs.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine