Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Saihanba : vers un développement vert
      2017-08-03 19:23:52  cri
    A moins de 200km de Beijing, dans le nord du Heibei, se trouve la forêt artificielle la plus importante du monde en termes de superficie, le Centre de reboisement Saihanba. Au cours du demi-siècle dernier, les générations de Saihanba avaient créé un miracle en transformant le désert en forêt. En même temps, ils ont contribué au développement vert de l'économie locale.

    Saihanba signifie la « belle colline ». Chaque été, la plus belle saison à Saihanba attire un bon nombre de touristes qui échappent à la canicule. Si le paysage est magnifique à Saihanba, c'est parce que le Centre de reboisement y joue un rôle écologique important. Selon les estimations de l'Académie de sylviculture de Chine, le Centre de reboisement de Saihanba dispose d'une superficie forestière de 74.700 hectares. Son système forestier permet de purifier la qualité d'eau au volume de 137 millions de mètres cubes et d'absorber 747.000 tonnes de CO2 chaque année.

    Il est difficile pour la population d'aujourd'hui d'imaginer la situation de l'époque où le Centre de reboisement de Saihanba venait d'être mis en place. Zhang Baozhu est un retraité du Centre de reboisement. Il s'est rappelé des conditions difficiles de cet endroit à l'époque.

    « Avant, ici c'était un lieu fréquenté par des tempêtes de sables. En automne, les tempêtes de sables arrivaient en abondance. Les jours où les tempêtes de sables étaient très fortes, il fallait allumer des lampes en pleine journée. »

    En 1962, le gouvernement chinois avait créé le Centre de reboisement à Saihanba. Une équipe de 369 personnes était venu reboiser Saihanba. Au cours des deux premières années de la mise en place du Centre de reboisement, le taux de survie des arbres plantés étaient inférieur à 8%. Cheng Shun est le chef de l'Institut de sylviculture du Centre de reboisement de Saihanba. Il a nous a rappelé cette histoire.

    « Pendant les premières années de la mise en place du Centre de reboisement, les plants avaient été introduits, parce que nous n'arrivions pas à cultiver les jeunes plants. Il était très difficile de faire venir des plants. Cela concerne surtout des maillons, comme le transport en train et la manutention. Toute défaillance engendrée dans ce maillon causerait l'échec du reboisement. »

    En dépit des conditions difficiles, les habitants de Saihanba ont surmonté bon nombre de difficultés techniques en termes d'introduction d'espèces en zone froide, d'élevage des plants et de reboisement. Leurs acquis scientifiques ont même comblé des lacunes de la sylviculture du monde.

    Aujourd'hui, Saihanba est devenu la plus importante forêt artificielle du monde. La forêt permet de lutter efficacement contre l'invasion du désert Hunshandak. Selon les données météorologiques, actuellement, au printemps, le nombre de jours où les tempêtes de sables sévissent à Beijing a été réduit de 70% par rapport aux années 1950. D'ailleurs, l'écologie locale s'est nettement améliorée à Saihanba. Avec 1.757 espèces d'animaux et de plantes, cette zone forestière est devenue une banque de gènes naturelle de la faune et de la flore.

    Après avoir réussi le reboisement, les habitants de Saihanba n'ont pas pensé qu'à s'enrichir par l'exploitation des ressources forestières. Ils trouvent que l'exploitation de la forêt doit être faite d'une manière durable. Chen Zhiqin est chef adjoint du Centre de reboisement de Saihanba. Il nous a donné ses explications.

    « Notre principe consiste à placer l'édification écologique au cœur de nos préoccupations. Toute exploitation doit être faite de manière bien planifiée et adéquate. Nous ne recherchons jamais d'exploitation orientée vers la maximalisation des profits. Nous considérons le développement durable de Saihanba comme la priorité des priorités. »

    Depuis 2012, le Centre de reboisement a commencé à diminuer l'abattage des arbres. Le pourcentage des recettes générées par la vente de bois par rapport aux recettes globales du Centre de reboisement a été porté de plus de 90% à moins de 50%. En même temps, on a développé activement l'industrie verte, dont le reboisement urbain, le tourisme forestier et l'électricité éolienne. Ces dernières années, le Centre de reboisement a réalisé sa montée en gamme en termes de développement vert.

    Liu Haiying est chef du Centre de reboisement de Saihanba. Selon lui, en réalisant le développement vert, le Centre de reboisement a contribué au développement de l'économie locale.

    « Notre Centre de reboisement a besoin de la main-d'œuvre. Cela profite à la population locale. S'ils viennent travailler ici Cela leur permettra d'avoir plus de revenus. D'ailleurs, les ressources forestières sont accessibles aux habitants des alentours du Centre de reboisement. Par ailleurs, ils peuvent s'engager dans l'éco-tourisme, en proposant des services aux touristes. Inspirés par notre Centre de reboisement, ils ont aussi participé au reboisement urbain. Cela leur apporte des revenus supplémentaires. »

    Selon les statistiques, le Centre de reboisement de Saihanba apporte chaque année des revenus à hauteur de plus de 600 millions de yuans à la population locale.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine