Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine envisage d'établir un nouveau système de gestion des hôpitaux publics d'ici 2020
      2017-07-27 19:28:19  cri

    La Chine envisage d'intensifier la réforme des hôpitaux publics et de créer un système moderne de gestion hospitalière, selon les directives publiées mardi 25 juillet dernier par le Conseil des affaires d'Etat.

    Ces directives prévoient de mettre en place, d'ici 2020, une gestion moderne des hôpitaux publiques avec des responsabilités claires, une gestion scientifique, un fonctionnement efficace et une supervision renforcée.

    Le nouveau système se concentrera sur la santé publique, en maintenant la nature non lucrative des hôpitaux publics et en modernisant et améliorant la gestion.

    Les directives soulignent la responsabilité des gouvernements locaux dans la construction et la supervision des hôpitaux publics.

    Les gouvernements de tous les niveaux ont été appelés à élaborer leurs plans de réforme en la matière.

    Lors d'une conférence de presse tenue le 27 juillet à Beijing, par le Conseil des Affaires d'Etat, Wang Hesheng, directeur adjoint de la Commission nationale chinoise de la Santé et de la Planification familiale, qui est également le directeur du Bureau de la réforme du système des soins médicaux, il a fait part du processus de la réforme. Selon lui, une distinction clarifiée des droits de propriétés et des droits d'exploitation des hôpitaux publics, ainsi que les relations entre ces hôpitaux et les gouvernements de divers échelons, constituent le point essentiel de la réforme.

    « Les directives ont clarifié les droits des gouvernements, y compris les droits d'organisation, de développement, de décision concernant les événements d'une importance majeure, de bénéfice des actifs, ainsi que les droits d'établissement des règlements, de planification, de mise en application des projets majeurs, et d'établissement des budgets des dépenses et des recettes, entre autres. Les gouvernements ont également le droit d'établir le plan régional de développement des soins médicaux, de plan de répartition des hôpitaux locaux, ainsi que la fixation des prix et des rémunérations, l'évaluation des personnels, etc. Les hôpitaux quant à eux, ont les droits d'exploitation définis par les directives. »

    Selon le « Rapport 2017 sur les activités du gouvernement », toutes les marges des hôpitaux publiques chinois dans la vente des médicaments seront annulées avant la fin du mois de septembre 2017. D'après Wang Hesheng, il faut établir un nouveau mécanisme qui peut garantir l'intérêt public, mobiliser pleinement toutes les initiatives, et assurer le fonctionnement continuel.

    « Après l'annulation des marges des hôpitaux publiques chinois dans la vente des médicaments, il nous faut réajuster les prix des services de soins médicaux, afin de réaliser une compensation raisonnable aux hôpitaux publics, partiellement aux recettes des service de soins médicaux. Nous allons augmenter progressivement les prix des services représentant la valeur des personnels médicaux, tels que les opérations chirurgicales, les traitements, les soins de rétablissement, les traitements médicaux traditionnels, entre autres. En même temps, nous allons faire diminuer davantage les prix d'utilisation des grandes machines médicales, et libérer les prix des soins médicaux personnalisés. »

    Les directives ont demandé, pour la première fois, aux hôpitaux de différents échelons d'établir leurs propres règlements d'administration. En tant que directeur adjoint de Peking Union Medical College Hospital, l'un des premiers hôpitaux chinois à avoir déjà établi un système d'administration moderne, Yang Dungan a réaffirmé l'importance des règlements pour un hôpital :

    « La plupart des hôpitaux publics ne possèdent pas de règlement d'administration. Ce qui entraîne des problèmes qui posent obstacle à leur développement. Par exemple, l'élargissement aveugle de l'envergure des lits. Nous devons fixer la nature, l'objet, l'orientation d'un hôpital public par des règlements fondamentaux, afin de garantir son caractère public, et son développement sain et sauf. »

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Un passionné de saut à la corde de 68 ans dans l'est de la Chine

    Le géant chinois du partage de vélos ofo en Thaïlande

    Salon du livre de Shanghai

    Bus électrique intelligent au Hunan
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine