Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Hong Kong : La conception « un pays, deux systèmes » aux yeux d'un haut dirigeant chinois
      2017-06-30 19:08:42  cri
    Le 1er juillet marque le 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la mère patrie. Depuis 20 ans, le concept « un pays, deux systèmes » est appliqué dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong et assure la prospérité et la stabilité de Hong Kong. Les correspondants de RCI Ding Yiming et Liu Zhimin ont interviewé récemment Rita Fan Hsu Lai Tai, la première présidente du Conseil législatif de Hong Kong et membre du comité permanant de l'Assemblée populaire nationale. Elle nous passe en revue les pratiques du principe « un pays, deux systèmes » et prédit l'avenir de Hong Kong.

    Rita Fan Hsu Lai Tai a un souvenir intact de la journée du 1er juillet 1997. En tant que présidente du Conseil législatif provisoire, elle dirigeait les législateurs prêts à entrer en fonction à Hong Kong. Rita Fan Hsu Lai Tai se souciait d'une chose : ne pas savoir prononcer parfaitement le mandarin lors de la lecture du serment, puisque les Hongkongais parlaient cantonais avant la rétrocession en 1997 :

    « Lors d'une répétition, un collègue m'a dit que je ne prononçais pas bien certains mots en mandarin, je manquais de confiance. Après réflexion, je me suis lancée parce que les Chinois du monde entier allaient suivre la cérémonie. Je devais lire clairement et dresser mon dos pour qu'on puisse constater l'allure de nos Chinois à Hong Kong. J'ai ainsi trouvé la confiance. Après la prestation de serment, mes amis dans la partie continentale ont apprécié ma performance. »

    Rita Fan Hsu Lai Tai a assumé le poste de présidente du Conseil législatif provisoire de Hong Kong en 1997. Après l'établissement du premier Conseil législatif en 1998, elle s'est chargée pendant trois éditions successives de la présidence de l'unique pouvoir législatif de Hong Kong. En 2008, elle a été élue membre du comité permanent de l'Assemblée populaire nationale. Elle a vécu ces 20 ans remarquables avec Hong Kong et fait l'expérience personnelle des pratiques du principe « un pays, deux systèmes » à Hong Kong. Selon elle, sous ce principe, l'Etat accorde un immense soutient à Hong Kong. Servant d'appui extrêmement puissant, le gouvernement central aide Hong Kong au moment des crises, crée des opportunités lorsque Hong Kong en a besoin :

    « Hong Kong est incapable de se développer sans l'application du principe « un pays, deux systèmes ». Les Hongkongais sont habitués à une société à caractère capitaliste, habitués à beaucoup de choix et à beaucoup de libertés. « Un pays, deux systèmes » nous l'accorde. Entre 1997 et 2017, le PIB par habitant s'est élevé de 25 000 à 45 000 dollars, la population est passée de 6,3 millions à 7,4 millions de personnes, on peut dire que Hong Kong n'a pas cessé son développement. »

    Parlant de l'avenir, Rita Fan Hsu Lai Tai estime que le principe « un pays, deux systèmes » est un succès et que Hong Kong devra approfondir sa connaissance de l'importance d'« un pays » dans ce principe, tenir le fondement d' « un pays » qui garantit tous les développements et la prospérité de Hong Kong :

    « Hong Kong est une partie inséparable de la Chine. D'abord, il est difficile de couper Hong Kong de la Chine du point de vue des émotions nationales et de la culture ; deuxièmement nous sommes liés à l'Etat en termes d'avenir économique. Nous avons eu des opportunités telles que les projets dans l'initiative « Une Ceinture et une Route » et la Banque asiatique d'Investissements dans les infrastructures. Si Hong Kong ne faisait pas partie de la Chine, elle n'aurait pas eu ces opportunités de développements. »

    Selon Rita Fan Hsu Lai Tai, Hong Kong se trouve actuellement dans une période clé, d'un côté des problèmes se révèlent et restent à résoudre, d'un autre côté de nouvelles chances s'affichent. Hong Kong doit profiter du développement de la mère patrie et contribuer au développement du pays.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Hefei, l'innovation et la culture au bord de l'eau

    Voyage à Qinhuangdao en septembre avec RCI

    Yinchuan, la ville aux multiples facettes, de l'innovation industrielle aux paysages désertiques

    Goût & innovation : le couple gagnant pour Mengniu, une entreprise chinoise spécialisée dans la production de lait
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine