Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Huang Dafa, un homme remarquable qui a construit un canal sur une falaise
      2017-04-19 19:55:27  cri

    36 années et 13 140 jours, c'est suffisamment long pour que l'on puisse y réaliser énormément d'objectifs, par contre, l'homme dont nous allons vous parler aujourd'hui a mis autant de jours à concrétiser seulement un projet : construire un canal de dix mille mètres, sur une falaise de 300 mètres. Cette personne s'appelle Huang Dafa et vit dans le petit village Tuanjie dans la ville de Zunyi, dans la province de Guizhou, à l'ouest de la Chine.

    On est en pleine saison des labours de printemps, le village Tuanjie est très animé. Tout le monde est occupé. Xu est en train de puiser de l'eau du réservoir au bord des champs pour arroser les plantes.

    « Je cultive du riz et élève des poissons. Cette année, j'envisage d'avoir un rendement de plus de mille kilos de poisson. Avant, ce n'était pas possible. On se taquinait en disant que le maïs faisait étouffer les gens, si vous aviez envie de manger du riz, fallait attendre le réveillon. »

    C'est avant 1995, à l'époque, les villageois n'avaient que la possibilité de cultiver quelques maïs, c''était d'ailleurs leur nourriture principale de tous les jours. Il n'y avait que lors de la fête du printemps où les gens s'achetaient un peu du riz pour en préparer un bol aux personnes âgées. Et pour certaines familles, c'était encore pire, elles n'avaient que la soupe de riz à leur disposition. La pauvreté faisait partie de la vie des villageois de Tuanjie. Leur pauvreté est due aux conditions géographiques et climatiques défavorables : le village est entouré des montagnes, très peu de terrains cultivables, de plus il manque cruellement de l'eau là-bas. Huang Binkai, un villageois.

    « Il ne pleut pas beaucoup. Les gens se disputaient souvent pour l'eau, jusqu'à se battre. Les jeunes hommes avaient du mal à trouver une femme. Donc, à l'époque, on avait beaucoup d'hommes célibataires. Les femmes ne voulaient pas venir, parce qu'on n'avait même pas suffisamment d'eau à boire. »

    Il y a 50 ans, notre héros de l'histoire, Huang Dafa a été élu chef du village Tuanjie. Il a eu l'idée de construire un canal

    « Les habitants m'ont fait confiance en m'élisant. Je veux leur rendre service. La première idée qui m'est venue en tête était de résoudre le problème de l'eau. »

    Huang n'était pas le premier à avoir eu cette idée. En effet, les sources d'eau ne se trouvent pas très loin du village. Mais pour les faire venir , il fallait un canal, qui devait traverser 3 montagnes, et trois falaises. Une mission qui semblait impossible. Alors pendant des siècles, les gens vivant dans le village menaient une vie très dure, en comptant que sur le ciel.

    Huang Dafa fut le premier à faire démarrer réellement la construction de ce canal. Sans équipement professionnel, ils utilisaient des tiges de bambou pour mesurer. Sans ciment, ils utilisaient la boue. Sans les connaissances et techniques, ils ne savaient pas qu'il fallait aussi construire le canal d'inondation et le canal de dérivation, ce qui a fait que le canal nouvellement réalisé a été détruit dans le passé par l'inondation. Au bout d'une dizaine d'année, le village n'avait toujours pas de l'eau. Les villageois étaient déçus et ne voulaient plus poursuivre avec Huang Dafa la construction. Mais Huang, en personne n'a jamais laissé tomber cette ambition.

    Huang Dafa

    « J'y pensais tous les jours. Quand est-ce que je pourrai réaliser mon rêve, celui de permettre aux villageois de manger facilement un bol de riz par jour »

    L'échec lui avait fait comprendre que la technique et les connaissances sont nécessaires. A 53 ans, il a obtenu un travail dans un central hydraulique. Pendant 3 ans, il s'est enrichi en matière des connaissances relatives à la construction du canal.

    A 56 ans, il est retourné au village Tuanjie et s'est remis aux travaux. Mais lorsqu'il eut réuni les fonds nécessaires, il rencontra des voix contre.

    Un villageois :

    « Quand il a relancé le projet du canal, et est allé recueillir des fonds auprès des habitants. Certains d'entre nous étaient contre lui. Ils ont dit que le premier essai était avéré comme un échec, ce serait pareil pour le deuxième. »

    Huang Dafa fît son maximum en rendant visite à tout le monde, foyer par foyer. Mais il existait toujours des contestations. Finalement, avec le soutien financier du gouvernement local, le projet a pu être mis sur pied.

    Cependant, même avec les soutiens financiers et les expériences requises, la construction du canal reste difficile. Wang Zhengming, un villageois.

    «Le transport des pierres s'est fait complètement par l'homme. Parfois, la pierre pouvait être très grande, et pesait trois à quatre cent kilos. Tout a été fait par les hommes. On transportait su sable, du ciment, parce qu'en ce moment-là, on n'avait pas de route. M. Huang, malgré son âge, travaillait aussi avec nous. Ils ont eu à transporter des explosifs par exemple. »

    Au bout de trois ans, le canal a enfin été concrétisé. Avec de l'eau, tout a changé, les gens ont du riz à manger, et développent même d'autres activités comme l'élevage. La vie est beaucoup améliorée. Huang Dafa a aujourd'hui déjà 81 ans, il revient de temps en temps à ce canal, le canal qui a été baptisé sous son nom, le canal de Dafa.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Paysage de falaises dans le centre de la Chine

    Chine : coucher du soleil à Beijing

    Coupe du Monde 2018 : découvrez le Stade de Nijni Novgorod

    Les paysages magnifiques des îles de Nansha capturés par un soldat
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine