Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Les trains reliant la Chine et l'Europe : pionniers du transport sino-européen
      2017-04-13 21:55:10  cri

    En mars 2011, le tout premier train de marchandises reliant la Chine à l'Europe, Xinyuou, arrivait à Duisbourg, en Allemagne. Pendant les six années suivantes, de plus en plus de villes chinoises ont été reliées à Duisbourg par le train. Raccourcissant ainsi la distance entre la Chine et l'Europe. Selon les statistiques publiées par la Compagnie des Chemins de fer de Chine, en 2016, 1702 trains étaient en service pour relier les deux villes, soit une croissance de 109% en glissement annuel. Daniel Thomas travaille dans la station de marchandise DIT de Duisbourg, et il a assisté à l'évolution des trains qui relient la Chine à l'Europe.

    « Le premier train entre la Chine et l'Europe est arrivée à Duisbourg il y'a de cela 6 ans, et aujourd'hui, il y a déjà 20 trains qui relient les deux continents chaque semaine, ils effectuent 12 aller et 8 retour. Les marchandises sont beaucoup plus variées qu'auparavant. Ces trains ont clairement contribué à la croissance du trafic-marchandises de notre station, et je crois que ce sera encore mieux à l'avenir », a-t-il indiqué. 

    Après le train Xinyuou, aujourd'hui il en existe bien d'autres à savoir Zhengxinou, Hanxinou, Sumanou, entre autre, le nombre de trains augmente à une vitesse considérable. La liaison par le train avec la Chine favorise une meilleure communication pour une ville. Jing Shan est directeur de l'Entreprise de l'Extrême-Orient des routes et des ponts de l'Allemagne, selon lui, les trains reliant la Chine à l'Europe font déjà partie du système européen de transport.

    « Au début, le trafic des marchandises n'était pas aussi stable, et il n'y avait pas de trains fixes, ni d'horaire chaque semaine. C'était juste un transport qui se faisait dans les deux sens. Mais aujourd'hui, ces trains font partie du réseau de transport de l'Europe, et ils ont leur propre système, pour relier l'Asie à l'Europe », a-t-il dit. 

    Le 18 janvier 2017, un premier train est parti de Yiwu à destination de Londres, en mettant 18 jours. Trois mois plus tard, à cause de la réduction du transport maritime, le train de retour était rempli de marchandises, malgré qu'il fût encore au niveau test.  Les clients sont obligés de réserver le train 15 jours avant le départ du train. Tufan Khalaji, responsable du bureau allemand du train Yixinou nous a expliqué: « Nous avons un nouveau train, et une nouvelle ligne, nous avons remarqué le vif intérêt de nos clients. Même si le train était en test, nous avons reçu un grand nombre de commande. Le train est entièrement réservé en ce moment. Quant aux marchandises, la majorité sont des produits maternels et infantiles, du lait en poudre et du vin. Ils sont venus non seulement de Londres, mais aussi d'autres régions de la Grand-Bretagne, comme Irlande et l'Ecosse. Le volume du transport maritime a été réduit, donc j'ai rappelé nos clients de réserver le train à l'avance. »

    Les trains reliant la Chine à l'Europe sont maintenant plus stables et sûre, le taux de crédibilité est élevé. L'entreprise de Jing Shan fait aussi la liaison entre la Chine et l'Europe, il répond chaque jour aux clients de pays différents sur ce même sujet.

    « Les demandes de clients varient selon les produits, parce qu'ils ont, par exemple, des produits de haute-technologie qui sont très fragiles, et du vin qui doit être conservé dans les conteneurs réfrigérant. Duisbourg se situe au centre de l'Europe, nous avons un grand nombre de clients, non seulement des Allemands, mais aussi des Hollandais, des Belges et des Français », a-t-il affirmé. 

    Parlant du futur Forum d'une Ceinture économique et une Route maritime, Tufan Khalaji souligne que cette proposition est une initiative considérable. Elle demande l'effort de la Chine, et de tous les pays concernés pour mettre en œuvre cette initiative, les pays devraient renforcer la construction des infrastructures, en montrant une attitude plus positive.

    « Le train Chine-Europe prend beaucoup de temps pour traverser les frontières entre la Pologne et la Biélorussie en raison de l'insuffisance des infrastructures. Les infrastructures de la Pologne ne peuvent pas supporter une telle grande densité du trafic de marchandises. Le taux de croissance du nombre de trains à atteint 100%, cela nécessite une amélioration des infrastructures locales. Il n'est pas possible de résoudre ces problèmes seulement par la partie chinoise. L'initiative chinoise ''la Ceinture et la Route'' propose une direction qui demande la participation des autres pays pour faire le premier pas », a-t-il dit.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine